Actualité web & High tech sur Usine Digitale

10 ans après le premier iPhone, l'iPhone X peut-il encore faire rêver?

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Pour commémorer le dixième anniveraire de l'introduction du premier iPhone par Steve Jobs, Apple sort l'iPhone X. Un "smartphone du futur" doté d'un écran OLED, d'une batterie de capteurs capables de reconnaître avec précision le visage de l'utilisateur, d'une caméra dorsale avec double stabilisation optique et d'une compatibilité Qi pour la recharge sans-fil.

10 ans après le premier iPhone, l'iPhone X peut-il encore faire rêver ?
10 ans après le premier iPhone, l'iPhone X peut-il encore faire rêver? © Apple

Apple a dévoilé ses nouveaux smartphones lors d'une conférence qui s'est tenue le 12 septembre à son nouveau siège de Cupertino. Des annonces dont la quasi-totalité avaient déjà fuité dans la presse. Le successeur de l'iPhone 7 est donc... l'iPhone 8. Il s'agit d'une évolution assez légère, qui a tout d'une version "S" sauf le nom. Mais Apple avait gardé un autre smartphone dans sa manche : l'iPhone X. Un nom qui fait référence à son système d'exploitation Mac OS X et qui se prononce donc de la même façon : iPhone Ten. Un hommage aux dix années écoulées depuis la présentation par Steve Jobs de l'iPhone originel.

 

Un écran OLED

Il se différencie des iPhone 8 et 8 Plus par son écran bord-à-bord de 5,8 pouces qui rappelle l'Essential Phone sorti il y a quelques mois. Outre son design, il s'agit aussi du premier écran OLED utilisé par Apple, écran que l'entreprise achète à prix d'or à son fournisseur-concurrent Samsung. Marketing oblige, Apple a renommé cette technologie en "Super Retina Display" et vante sa résolution de 2436 x 1125 pixels, soit 458 pixels par pouce.

 

Fini le bouton Home, l'iPhone se déverrouille avec le visage

Conséquence de ce nouvel écran, Apple a dû se défaire de son bouton Home. Son absence est compensée par l'interface d'iOS, qui affiche une barre en bas de l'écran. En la faisant glisser vers le haut, l'utilisateur revient au menu d'accueil. S'il arrête son geste en cours de route, il affiche l'écran de gestion des tâches. Pour activer Siri, il faut maintenant appuyer quelques secondes sur le bouton marche/arrêt. Enfin, sans bouton Home, Apple a dû revoir le déverrouillage de l'iPhone. Adieu TouchID, qui authentifiait l'utilisateur par ses empreintes digitales, et bonjour à FaceID, qui l'authentifie par la forme de son visage.

 

 

Si Apple est loin d'être le premier à implémenter cette méthode d'authentification, l'entreprise a vraiment peaufiné son approche. Elle utilise une batterie de capteurs (caméra infrarouge, "flood illuminator", projecteur de points lumineux) pour créer un modèle mathématique du visage qu'elle stocke sur l'appareil dans une puce dédiée. FaceID fonctionne avec Apple Pay et avec les mêmes applications tierces que TouchID.

 

La modélisation et le suivi du visage appliqués aux emojis

Ces nouveaux capteurs frontaux de l'iPhone X, qu'Apple a baptisés TrueDepth Camera, permettent aussi de modéliser et tracker le visage de l'utilisateur en temps réel. Apple en a fait la démonstration avec les animojis, des emojis animés en 3D qui peuvent être partagés via l'application de messagerie iMessage. L'emoji prend l'expression de l'utilisateur et peut même servir d'avatar pour envoyer des messages vocaux. La technologie fonctionnera également avec des applications tierces, et Apple a pris la peine de montrer quelques filtres Snapchat sur scène.

 

 

Des Caméras "calibrées pour la réalité augmentée"

En ce qui concerne la caméra dorsale, l'iPhone X et l'iPhone 8 font jeu égal avec deux caméras 12 mégapixels, un grand-angle f/1,8 et un télé-objectif f/2,4. D'après Apple, ces caméras seront calibrées très précisément afin de fournir de meilleures expériences de réalité augmentée. Elles bénéficient aussi d'une double stabilisation optique, comme le Galaxy Note 8 de Samsung, et sont capables de filmer en résolution 4K à une fréquence de 60 images par seconde. Surtout, l'utilisation du machine learning permet désormais de modifier la façon dont est éclairé un visage dans l'application (en temps réel ou en post-traitement), pour imiter un éclairage professionnel.

La nouvelle Apple Watch reste connectée même sans iPhone

 

Apple s'est félicité des ventes de l'Apple Watch, ont la croissance a progressé de 50% par rapport à l'année précédente. Il s'agit désormais de la montre la plus vendue au monde d'après Apple, même s'il semble peu pertinent de comparer ces ventes à celles de Rolex ou Omega. La grande annonce concernait surtout l'Apple Watch Series 3, dont une version dispose désormais d'une connexion cellulaire grâce à une carte eSim. L'utilisateur conserve le même numéro que sur son smartphone, mais peut téléphoner, faire office de navigateur GPS ou streamer de la musique depuis iTunes juste avec sa montre (avec des écouteurs sans-fil). L'Apple Watch series 3 sera vendue à partir du 22 septembre pour 449 euros avec eSim ou 369 euros sans. Le seul opérateur partenaire en France est Orange pour le moment.

 

Un processeur optimisé pour le machine learning

Le smartphone se démarque surtout par son nouveau processeur à six cœurs, baptisé A11 Bionic, qu'Apple annonce 25% plus rapide que l'A10 pour les deux cœurs à haute performance et 70% plus rapide pour les quatre cœurs les plus économes en énergie. Le processeur graphique (GPU), conçu en interne pour la première fois, est aussi 30% plus rapide que celui présent dans l'A10. Un soin particulier a aussi été accordé aux calculs liés au machine learning, la puce étant équipée d'un "moteur neuronal" intégré. Il est capable de traiter 600 milliards d'opérations par seconde d’après Apple.

 

Apple se met enfin à la recharge sans-fil

Apple a également mis l'accent sur la recharge électrique sans-fil. Les iPhone X, 8 et 8 Plus sont dotés d'un dos en verre et pas en aluminium, ce qui leur permet d'être chargés avec n'importe quel accessoire compatible Qi. C'est une première pour Apple, même si ce standard n'est pas nouveau (des smartphones compatibles existent depuis 2012). Un concept de tapis permettant de charger un iPhone, une Apple Watch et des Air Pods, baptisé AirPower, a aussi été présenté avec une sortie annoncée pour l'année prochaine. Ce type de tapis multi-appareils existe aussi déjà depuis plusieurs années.

 

L'iPhone X sera commercialisé le 3 novembre 2017 (les précommandes débuteront le 27 octobre) pour 1159 euros (avec 64 Go de stockage interne) ou 1329 euros (avec 256 Go de stockage). L'iPhone 8 et 8 Plus seront commercialisés le 22 septembre (précommandes le 15 septembre) aux prix respectifs de 809 euros (979 euros pour 256 Go) et 919 euros (1089 euros pour 256 Go).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale