Actualité web & High tech sur Usine Digitale

90% des entreprises s'estiment vulnérables sur la sécurité de leurs objets connectés

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Étude Selon un rapport d’AT&T, le "Cybersecurity Insight Report", les risques liés aux objets connectés sont en pleine augmentation et les entreprises ne se sentent pas prêtes à les affronter. Tour d’horizon en quelques chiffres.

90% des entreprises s'estiment vulnérables sur la sécurité de leurs objets connectés
90% des entreprises s'estiment vulnérables sur la sécurité de leurs objets connectés © Argus de l'assurance

Le géant américain des télécoms AT&T a conduit une enquête sur la cybersécurité des objets connectés auprès de 500 décideurs au sein d’entreprises mondiales de plus de 1000 salariés. Les conclusions de cette étude montrent que si un grand nombre d’entre elles ont pris le virage de l’internet des objets, la sécurité de ces nouveaux outils est source d’inquiétude.

 

Alors que 85% des répondants ont déclaré avoir mis en place une stratégie IoT, 90% d’entre eux ne se sentent pas rassurés sur la sécurité de leurs appareils connectés. Flottes de véhicules, équipements industriels et applications médicales sont au cœur de leurs préoccupations, alors que les entreprises cherchent à sécuriser à la fois les dispositifs et leurs données.

 

Un nombre d’équipements en rapide augmentation

32% des personnes interrogées déclarent que leur entreprise possède plus de 5000 appareils connectés, et les deux tiers en recensent plus de 1000. L’étude affirme que d’ici 2020, plus de 30 milliards d’objets seront branchés sur le réseau, et plus de 50 milliards en comptant les smartphones.

 

On comprend donc les craintes sur la sécurité des équipements. D'ailleurs AT&T a comptabilisé une augmentation de 458% des demandes d’audit de vulnérabilité sur les deux dernières années, un chiffre à rapprocher de la progression exponentielle du nombre de services et prudits offerts sur ce marché encore naissant.

 

Un QUART DU budget sécurité Dédié à l'IOT

50% des entreprises interrogées déclarent consacrer plus d’un quart de leur budget sécurité aux objets connectés. Le risque est d’autant plus grand que, comme le souligne l’étude, c’est le rôle joué par un appareil au sein de l’écosystème IoT qui constitue une menace pour l’entreprise, plus que l’information associée à cet appareil.

 

En conclusion, le rapport fait de l’engagement dans la protection des objets connectés une question centrale de toute stratégie de développement de l’IoT. Une implication forte des dirigeants de l'entreprise permettrait de multiplier par trois le niveau de confiance de leurs employés dans sa cybersécurité.

PUBLICITAS

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale