Actualité web & High tech sur Usine Digitale

A Orléans, l'imprimeur en ligne Easyflyer hisse le drapeau américain

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Multipliant par deux son chiffre d'affaires depuis sa création en 2009, l'imprimeur en ligne orléanais Easyflyer est repris par son confrère américain Cimpress, propriétaire de Vistaprint.

A Orléans, l'imprimeur en ligne Easyflyer hisse le drapeau américain
A Orléans, l'imprimeur en ligne Easyflyer hisse le drapeau américain © Copie d'écran Easyflyer

L'imprimeur en ligne easyflyer, crée en 2009 par Fabien et Laurent Prêtre, vient de passer sous le contrôle de l'américain Cimpress, le n°1 mondial du webtoprint, cette formule de e-commerce qui consiste à commander ses impressions en ligne.

"Comme les acquisitions précédentes de Cimpress, nous conservons notre autonomie et nous bénéficions des synergies et des économies d'échelle d'un grand groupe", précise Fabien Prêtre, qui reste à la barre de l'entreprise. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.

100% de croisssance

Le site de e-commerce orléanais, qui emploie 40 salariés, a connu quatre exercices consécutifs à 100% de croissance : 700 000 euros en 2011, puis 1,4 million en 2012, 2,9 millions en 2013 et enfin 5,8 millions en 2014. Fabien Prêtre vise 90 millions d'euros d'ici 2020.

Easyflyer a effectué une percée dans l'imprimerie, dont il confie la production à des sous-traitants, en proposant des tarifs très bas et surtout grâce à une stratégie commerciale. "Hyperflexible, tournée vers le client", résume le dirigeant. Concrètement, les impressions sont personnalisées. Les clients peuvent tchatter avec les équipes d'Easyflyer. La start-up a aussi adopté la solution Zendesk (numéro 1 mondial du ticketing) pour traiter rapidement les réclamations.

16 millions de clients

Cette réussite fulgurante n'a pas échappé au poids-lourd du secteur, Cimpress, leader mondial auprès des professionnels et des particuliers. Il est notamment le propriétaire de Vistaprint, connu pour proposer des cartes de visites peu chères. Cimpress a été fondé il y a une vingtaine d'années par un étudiant américain, Robert Keane, qui a effectué une partie de son cursus à l'INSEAD de Fontainebleau.

Cimpress a enregistré 1,3 milliard de dollars de chiffre d'affaires en 2014 (1,2 milliard d'euros), auprès de 16 millions de clients dans le monde. Il dispose de ses propres imprimeries, soit 100 000 m2 d'usines.

Stéphane Frachet

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale