Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Aerys porte la CAO 3D temps réel dans le cloud

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Aerys porte la CAO 3D temps réel dans le cloud
Aerys porte la CAO 3D temps réel dans le cloud

Invitée du festival Futur en Seine, la grand-messe du numérique francilien qui se tient mi-juin, la start-up parisienne Aerys présente Minko Enterprise, une plate-forme de collaborations et d’échanges de maquettes virtuelles via le cloud. "Nous avons beaucoup discuté avec les industriels de ce que pouvait être la 3D en temps réel. Le premier besoin apparu est celui de pouvoir partager et collaborer avec des maquettes virtuelles", explique Jean-Marc Le Roux (diplômé de l’Epita), le président de la société. Passionné de jeux vidéo, ce dernier s’intéresse depuis longtemps à la 3D. En s’associant avec Warren Seine (également diplômé de l’Epita) et François Rouge (ESC Reims) pour créer Aerys en 2010, il avait en tête d’approfondir cette thématique avant de changer d’orientation et d’adapter les techniques du jeu vidéo au dessin industriel.

L’opportunité

Le marché de la CAO, estimé à 10 milliards de dollars en 2014, connaît une progression annuelle de 10%.

Minko Enterprise permet de faire du stockage et de la synchronisation de fichiers 3D sur le cloud et de les rendre accessible sur différents types de terminaux. "Quand le designer enregistre son fichier, ce dernier est aussi sauvegardé sur le cloud. À partir de là, d’autres employés peuvent y accéder sur le web, sur mobile ou sur desktop, et ajouter du contenu", détaille Jean-Marc Le Roux. Une version Beta de la solution sera disponible en juin pour une commercialisation dans les mois suivants. L’entreprise, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 400 000 euros en 2013, essentiellement en prestations, compte changer de braquet pour atteindre 1 million d’euros en 2014. "Nous voulons adopter un modèle éditeur de logiciels et proposer une solution fonctionnant par abonnement s’installant chez le client avec une redevance de licence et un tarif pour la maintenance", précise Jean-Marc Le Roux.

Patrick Désavie

L’innovation

Aerys a créé un format de fichier et emploie différentes techniques de compression et de streaming 3D, développées par ses soins pour afficher un objet le plus rapidement possible, même si l’objet n’est pas totalement chargé. D’abord basse, la résolution augmente à mesure de la réception des données.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale