Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Amazon Go et ses boutiques sans caisse pourraient bientôt débarquer en Europe

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs Amazon a récemment enregistré auprès de l'office de la propriété intellectuelle du Royaume-Uni, et de son équivalent européen, différents slogans associés à Amazon Go, son concept de magasins connectés sans caisse. Une prmeière étape avant un déploiement en Europe? Tout y laisse penser.

Les boutiques sans caisse Amazon Go pourraient bientôt débarquer en Europe
Amazon Go et ses boutiques sans caisse pourraient bientôt débarquer en Europe © Amazon

Amazon Go, le concept de magasin connecté sans caisse imaginé par la firme de Jeff Bezos, pourrait bien faire des petits en Europe. C'est en tout cas ce que laissent penser les récentes demandes faites auprès de l'office britannique de la propriété intellectuelle et de son équivalent à l'échelle européenne, explique le site The Verge.

Des problèmes techniques

L'entreprise de Seattle aurait, en effet, déposé plusieurs demandes auprès de ces organismes pour revendiquer la propriété de quatre slogans : "No Lines, No Checkout. (No, Seriously)".  "No Queue, No Checkout. (No, Seriously)". "Every Queue is a Defect" et "Every Line is a Defect". Des slogans similaires à ceux utilisés lorsque le concept Amazon Go a été dévoilé en décembre 2016.

 

Pour rappel, la boutique Amazon Go consiste à proposer aux clients une expérience sans couture, en supprimant notamment le passage en caisse, l'un des points de friction les plus importants dans le parcours en magasin. Dans la vidéo de présentation, réalisée par le géant américain, les clients doivent simplement s'identifier en passant leur smartphone, avec l'application Amazon Go ouverte, devant une borne à l'entrée du magasin. Ensuite, une palette de technologies, mixant algorithmes de vision par ordinateur, deep learning et nombreux capteurs, permet de déterminer automatiquement quel produit a été ajouté au panier. L'expérience se veut naturelle puisque si le client repose son produit en rayon, il est déduit de la liste de courses. 

 

Monoprix prépare déjà une réponse simplifiée

Des documents internes, dont Business Insider a eu connaissance, montreraient, par ailleurs, que le géant du commerce en ligne compterait ouvrir 2000 boutiques à travers les Etats-Unis reprenant ce scénario. Un plan, pour l'heure, nié par Amazon. Un tel déploiement, s'il est bien programmé, devrait toutefois prendre un certain temps. En effet, différents problèmes techniques (le système tomberait au-delà de 20 personnes en magasin et des erreurs liées au traçage des produits remis en rayon doivent encore être corrigées) auraient retardé l'ouverture du premier magasin Amazon Go dédié au public américain, prévue initialement en mars 2017.

 

En France, pour fluidifier l'expérience client en magasin, Monoprix planche sur un scénario nécessitant beaucoup moins d'investissements et reposant sur des technologies plus mûres. L'enseigne teste une application mobile pour régler ses courses directement sur son smartphone, sans passer par la caisse. Une option plus prudente, mais dont l'expérience finale pourrait aussi être moins remarquable. 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale