Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Amazon imagine une usine de textile 4.0

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs Amazon s'est penché sur la mise au point d'un système de production de vêtements à la demande. C'est ce que montre une demande de brevet déposée fin 2015 et que le géant du e-commerce s'est vu accorder cette semaine.

Amazon imagine une usine de textile 4.0
Amazon imagine une usine de textile 4.0 © Capture d'écran

Amazon ne manque pas d'imagination. Mardi 18 avril, le géant du e-commerce s'est vu accorder un énième brevet, déposé fin 2015. Après l'entrepôt volant, le véhicule autonome et la livraison par drone, le dernier brevet connu de la firme de Seattle (repéré par le site américain Recode) concerne le textile…

 

Le document présente une machine de confection de textiles qui pourrait se déclencher à la demande, lorsqu'un internaute valide une commande. Le  brevet décrit un système de production connecté (comprenant une imprimante pour le textile, un système de découpe ainsi qu'une ligne d'assemblage) qui pourrait être utilisé pour la fabrication de vêtements et des articles de maison (serviettes de bain, literie, rideaux, etc.) Des caméras assureraient ensuite un contrôle qualité. Le brevet prévoit aussi de regrouper les articles par lots selon différents critères comme l'adresse de l'acheteur pour optimiser les process.

 

Amazon, bientôt premier vendeur d'habillement aux Etats-Unis

Parmi les auteurs du brevet, on retrouve Aaron Barnet et Nancy Liang, les cofondateurs de la start-up d'impression 3D Mixee Labs, qui ont rejoint, en 2015, la société de Jeff Bezos. Flexible, cet outil de production automatisé ne répondrait pas toutefois à la grande versatilité de l'internaute, qui peut changer d'avis à tout moment, même une fois que l'article ait été fabriqué à la demande, note le site spécialisé Retail Dive.

 

Que ce système de production, digne d'une usine 4.0, voit le jour ou non, il montre à quel point Amazon nourrit de grandes ambitions dans l'univers de la mode. Un domaine que connaît bien le géant du e-commerce, puisqu'il a développé huit marques de vêtements. Il est en passe de devenir, aux Etats-Unis, le premier vendeur d'habillement, coiffant ainsi la chaîne de grands magasins Macy's.

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale