Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Angers primée pour sa politique numérique

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Quatre collectivités des Pays de la Loire viennent de recevoir quatre arobases au label "Territoires, Villes et Villages Internet". Parmi elles, Angers, déjà remarquée par la French Tech pour son dynamisme dans l’internet des objets.

Angers primée pour sa politique numérique
Angers primée pour sa politique numérique

A Angers, la Cité de l’objet connecté fait figure de phare en matière de politique numérique. Inaugurée en grande pompe en juin 2015 par François Hollande, la Cité fait partie du plan de relance de la Nouvelle France Industrielle. 1 800 m2 sont entièrement dédiés au prototypage, à la mise en série d’objets connectés et à l’accompagnement d’entreprises porteuses de projets. Car le développement économique est l’un des trois axes prioritaires de la métropole dans ses politiques liées numérique : attirer et promouvoir les entreprises innovantes mais aussi favoriser le croisement des filières comme le végétal, l’électronique, la santé ou le tourisme… Et cette stratégie a séduit le jury de l’association Villes Internet, qui a attribué à Angers le label national quatre arobases. Placé, comme celui des  villes fleuries, sur des panneaux en entrée de ville, ce label permet aux collectivités d’afficher et de faire reconnaître leurs politiques numériques.

 

Le numérique au quotidien

Si le numérique transforme le monde économique et permet à de nouveaux secteurs d’activités d’éclore, il impacte aussi les collectivités dans leur quotidien. A Angers, les services publics se sont adaptés aux nouveaux modes de vie et de consommation. Ainsi, les angevins peuvent depuis 2011 avec une seule et même carte payer et utiliser différents services de l’agglomération : transports en commun, bibliothèques, piscines, voitures en autopartage…

 

Avec M2ocity, la ville s’est également lancée dans une expérimentation singulière aujourd’hui,  mais qui sans aucun doute notre quotidien de demain. A la gare, des capteurs ont été installés sur les places du dépose minute. Cela permet contrôler plus facilement le respect du temps de stationnement et donc d’améliorer la disponibilité de ces places prisées. En ville, des capteurs mesurent également le remplissage des containers à déchets afin d’optimiser la collecte des ordures ménagères.

 

Neuf collectivités primées en Pays de la Loire

Mais Angers n’est pas la seule ville des Pays de la Loire à se voir récompenser pour ses politiques numériques. Trélazé, commune de 13 000 habitants dans la proche banlieue d’Angers, se voit même attribuer le label cinq arobases. Trois autres collectivités obtiennent la même distinction que la métropole angevine : Fresnay sur Sarthe (72), Changé (53) et la communauté de communes du Pays des Achards (85). Le label deux arobases a été remis à Challans (85) et la communauté de communes du Pays de Sillé (72). Saint-Berthevin (53) et La Lande-Chasles (49) ont reçu le label une arobase. Au total ce sont 260 collectivités qui, en leur nom propre ou via leurs intercommunalités, ont été récompensées en 2016, dont 43 pour la première fois, à l’instar d’Angers.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale