Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Apple annonce HomePod, sa réponse à Amazon Echo, Google Home et... Sonos

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Apple a enfin levé le voile sur son concurrent d'Amazon Echo. Baptisé HomePod, le haut-parleur se veut intelligent et tire parti des compétences de Siri et des capacités d'HomeKit pour la smart home. Mais Apple le positionne avant tout comme une expérience musicale haut de gamme, vantant une qualité de son largement supérieur à celle d'Echo ou de Google Home.

Apple annonce HomePod, sa réponse à Amazon Echo, Google Home et... Sonos
Apple annonce HomePod, sa réponse à Amazon Echo, Google Home et... Sonos

Apple a tenu la keynote d'ouverture de sa conférence développeurs, la WWDC 2017, le 5 juin à San Jose (Californie). Si l'entreprise n'avait rien de nouveau à annoncer pour sa box Apple TV (la seule annonce était la disponibilité d'Amazon Prime Video), elle n'a pas négligé le marché du domicile pour autant. Tim Cook a attendu la toute fin de l'évènement pour dévoiler sa réponse à Amazon Echo et Google Home : une enceinte intelligente baptisée HomePod.

 

Priorité à la musique

La particularité d'HomePod est que sa vocation première est d'écouter de la musique, pas de faire appel à Siri, son assistant digital. Apple a invoqué la mémoire de l'iPod et des 40 millions de morceaux disponibles sur iTunes avant de déclarer que son enceinte remplacera à la fois les produits de Sonos (enceintes sans-fil) et ceux d'Amazon (enceintes intelligentes).

 

Elle se compose de sept tweeters, des haut-parleurs destinés aux sons aigus, et d'un subwoofer massif pour les basses. Six micros intégrés permettent par ailleurs à HomePod de détecter la configuration acoustique de la pièce dans laquelle il est installé pour adapter le son en conséquence. Si deux HomePod sont dans la même pièce, ils fonctionnent de façon complémentaire, prenant en compte la présence de l'autre. De la même manière, le nouveau protocole Airplay 2 permettra désormais de contrôler des enceintes (HomePod ou autres enceintes compatibles) dans différentes pièces de sa maison via un iPhone ou iPad.

 

 

Maigres annonces pour l'Apple Watch

 

Apple n'avait rien de bien nouveau à annoncer du côté de sa smartwatch (outre le fait qu'elle se vend mieux que ses rivales). La nouvelle version de son système d'exploitation, watchOS 4, sera assortie d'une application Siri capable d'adapter les informations qu'elle affiche en fonction de l'utilisateur et du moment de la journée.

 

Apple se concentre par ailleurs sur le segment fitness avec de nouveaux types d'exercices disponibles et la possibilité de connecter la montre aux équipements professionnels des salles de sport (par exemple un vélo ou un tapis de course) pour qu'ils partagent leurs données. Lifefitness, Cybex, Matrix, Technogym, Schwinn, Star Trac et Stairmaster ont été annoncés comme partenaires, soit 80% du marché des équipements de sport d'après Apple. La mise à jour sera disponible à l'automne.

 

Une enceinte qui n'espionne pas

Ces mêmes micros permettent par ailleurs à HomePod d'entendre une commande vocale même lorsque la musique est à fond. Apple a aussi pris le temps de souligner que ses enceintes n'enregistrent aucun son tant qu'elles n'ont pas entendu la phrase "Hey Siri", ce après quoi des données sont envoyées vers les serveurs d'Apple, mais de façon anonyme et chiffrée. Des mesures de protection de la vie privée que ni Amazon, ni Google n'ont mis en place.

 

Haut-parleur oblige, Siri agira comme un expert en musique et saura répondre à tout un tas de questions très spécifiques, du moins si on en croit Apple. En plus de ces fonctionnalités liées à la musique, Siri dispose de ses compétences standards : rappels, gestion de la smart home via HomeKit, météo, résultats sportifs, comptes à rebours... Elle utilise pour cela une puce A8, qui équipait à l'origine l'iPhone 6. Apple a par ailleurs annoncé de nouvelles fonctionnalités pour Siri, à commencer par de nouvelles voix. Elle pourra aussi traduire du texte (de l'anglais vers le chinois, le français, l'allemand, l'talien et l'espagnol) et interagira désormais avec des applications tierces. Elle se synchronisera de plus entre tous les appareils de l'utilisateur.

 

HomePod sera disponible à partir de décembre 2017 aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Australie. Son prix de lancement aux USA est de 349 dollars. Aucune date de sortie n'a été communiquée pour la France.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale