Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Après Pebble, Fitbit rachète un autre fabricant de montres intelligentes

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Fitbit continue de faire son marché parmi les start-up de wearables. Après s'être emparé des actifs de Pebble, la société met la main sur la société roumaine Vector Smartwatch.

Après Pebble, Fitbit rachète un autre fabricant de montres intelligentes
Après Pebble, Fitbit rachète un autre fabricant de montres intelligentes © Vector

Le marché des smartwatches a du retard à l'allumage. L'Apple Watch ne se vend pas si bien que ça, Lenovo ne prévoit pas de renouveler sa gamme Moto 360, et des pionniers des wearables comme Misfit ou Runkeeper ont été rachetés.

 

Plus récemment, Pebble, en difficultés financières (on parle de 25 millions de dollars de dettes) a été absorbé par le leader du secteur, Fitbit. L'américain s'est emparé des brevets et logiciels de la start-up, mais pas de ses produits, dont la production va cesser. Le service après-vente ne sera que partiellement assuré et la dernière campagne de financement participatif de la marque a été annulée. Pebble était le recordman mondial des levées sur Kickstarter avec plus de 20 millions de dollars pour sa Pebble Time, de quoi susciter la colère de ses soutiens.

 

Fibit s'installe en Europe

Fitbit continue sur sa lancée et s'empare du fabricant roumain Vector Smartwatch, pour un montant non précisé. Les équipes de la jeune pousse de Bucarest (qui n'a qu'une année d'existence) vont rejoindre Fitbit. Le deal porte sur les technologies et les équipes mais pas sur les produits. La marque Vector smartwatch va donc cesser d'exister mais Fitibit promet d'assurer le support des modèles existants, même si de nouveaux modèles ne seront pas développés.

 

L'intégration de Pebble et Vector semble indiquer que Fitbit croit toujours au marché des montres intelligentes et prépare de nouveaux modèles. Le fabricant américain s'était jusque là plutôt concentré sur des bracelets de suivi d'activité. Fitbit a annoncé au CES le lancement imminent de son propre magasin d'applications.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale