Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Après sa condamnation, Heetch revient à ses basiques

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Heetch revient au covoiturage vintage pour se conformer à la Loi. Et lance un noveau service baptisé "La Base". Son ambition reste intacte : offrir aux plus jeunes un service de transport la nuit.   

Après sa condamnation, Heetch revient à ses basiques
Après sa condamnation, Heetch revient à ses basiques © Heetch

Ils l’avaient promis à leurs fans réunis en nombre pour faire la claque le 2 mars 2017. Après le jugement les condamnant pour exercice illégal de la profession de taxi, les dirigeants fondateurs avaient clairement indiqué qu’ils reviendraient avec un service new look conciliant les exigences de la Loi et le projet historique de la start-up, soit offrir un service de covoiturage aux noctambules. Par ailleurs, les fondateurs de Heetch continuent de demander une modification de la Loi sur le transport de particuliers, estimant que les textes actuels freinent le développement de services innovants, notamment à courte distance et en direction des 18-25 ans qui ont toujours été à la fois le cœur de la clientèle de Heetch et le centre de leur communication.

 

Retour à la base

Un peu plus de deux mois plus tard après le jugement, Heetch a lancé mercredi 17 mai 2017 un service revu et nommé "la Base". Puisqu’une partie de la condamnation de Heetch provenait du fait que les usagers pouvaient spécifier leur destination, dans la nouvelle formule, c’est le chauffeur qui indique d’où il part, où il se rend et s’il est prêt ou non à faire un détour, détour qui ne peut excéder le tiers de son trajet initial. Pour éviter qu’un chauffeur multiplie les courses, il sera limité à deux courses par nuit avec un intervalle de 15 minutes minimum entre elles. En outre, il indiquera alors l’indemnité qu’il demande pour partager les frais de déplacement.

En outre, pour bien signifier qu’il s’agit d’une application destinée avant tout aux jeunes urbains qui sortent la nuit : le service ne sera accessible qu’entre 20 heures et 6 heures du matin.

 

Ce nouveau service vient s’ajouter à l’offre de VTC qu’Heetch a créé après sa condamnation. Dans le communiqué, Teddy Pellerin, le fondateur de Heetch, explique que son "ambition"  pour La Base : "devenir la solution de mobilité préférée des jeunes qui sortent, et la rencontre entre deux particuliers", le tout afin de proposer "une expérience très différente de notre offre professionnelle qui séduit un public un peu plus âgé".

 

Présentation de La Base Heetch en vidéo

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale