Actualité web & High tech sur Usine Digitale

At Home s'offre 1 000 m2 à Toulouse pour développer sa communauté de start-up

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Créée il y a peine un an par cinq jeunes entrepreneurs toulousains, la communauté de startups At Home vient d'emménager dans de nouveaux locaux en plein cœur du centre ville de Toulouse pour accompagner le développement d'une vingtaine de startups.

At Home s'offre 1 000 m2 à Toulouse pour développer sa communauté de start-up
De gauche à droite : Camille Raymond de Yestudent, Shanon Picardo de SchoolMouv, Clément Gianterrari de Maestro, Arnaud Therisquel responsable At Home et Pierre Osswald de Citizenfarm © Marina Angel
En juillet 2015, cinq jeunes entrepreneurs toulousains, à la tête de startups innovantes (CitizenFarm, SchoolMouv, Yestudent, Maestro et Atelier Tersi) inauguraient un espace de travail partagé de 250 m2, place de la Bourse, à Toulouse, baptisé At Home. Une forme de colocation pour start-up. La communauté a grandi. Elle accueille maintenant une vingtaine de start-up et certaines d'entre elles commençaient à manquer d'espace. L'ambition est aussi de s'ouvrir vers l'extérieur, d'accueillir des événements et des services mutualisés. D'où le déménagement dans un nouveau local de 1 000 m2, toujours en plein cœur du centre-ville de Toulouse.
 
Un objectif de 500 emplois d'ici trois ans
Un espace plus vaste qui permet à la communauté d'entreprises de développer une nouvelle dynamique entrepreneuriale. "Nous voulons créer un lieu inédit sur Toulouse, conçu par des entrepreneurs pour des entrepreneurs et géré et animé par des entrepreneurs", souligne Arnaud Thersiquel, un des fondateurs d'At Home, devenu directeur de la structure après l'arrêt de sa start-up, Atelier Tersi. "At Home n'est pas un lieu de passage. C'est un chez soi. Les start-up l'intègrent pour y grandir ensemble", insiste Arnaud Thersiquel.
 
Les start-up sélectionnées par les fondateurs sont toutes en phase de croissance. At Home leur propose un espace mutualisé, mais aussi les services d'un pool d'experts à domicile (webdesigner, graphiste, développeur, mais aussi conseils juridiques, financiers...). La vingtaine d'entreprises engagées dans l'aventure emploient déjà une centaine de salariés. L'ambition affichée est de contribuer à créer près de 500 emplois d'ici trois ans.
 
Plus qu'une pépinière.. 
Les anciens locaux d'AtHome, place de la Bourse, ne sont pas abandonnés pour autant. At Home vient de conclure un partenariat avec la nouvelle école de code "Wild Code School", qui a déjà ouvert 7 sites en France. La nouvelle antenne toulousaine accueillera sa première promotion (une quinzaine d'élèves), dès la rentrée de septembre, pour des formations de 4 à 5 mois.
 
"Notre objectif est de constituer une communauté soudée, avec une taille critique et une dynamique de croissance qui nous permettront de gagner ensemble de nouveaux marchés et d'attirer des investisseurs", précise encore Arnaud Thersiquel. L'initiative, soutenue par Toulouse Métropole, a déjà séduit des premiers partenaires : la Caisse d'Épargne Midi-Pyrénées, l'assureur Axa, mais aussi le cabinet d'expertise comptable Sygnatures et le cabinet d'avocat Eleor.  A partir de septembre prochain, des événements (rencontres professionnelles, conférences) seront également organisés sur le site. 
 
yestudent, Schoolmoov, CitizenFarm, DEmooz...  et les autres
Côté levée de fonds, deux startups ont déjà ouvert la voie au sein de la jeune communauté : Yestudent, une plateforme de réservation d'hébergements qui permet aux étudiants d'aller dormir chez d'autres étudiants, partout dans le monde, a levé 450 000 euros en avril dernier et SchoolMouv (plateforme de soutien scolaire en ligne) vient tout juste de lever 1 million d'euros. Son tour de table associe notamment Kima Ventures (Xavier Niel), Frédéric Mazzala (BlaBlaCar) et BPIfrance. SchoolMouv propose tout le programme officiel de la 3ème à la terminal, sous forme de video (avec une formule d'abonnements) et en consultations gratuites, des fiches de cours et des QCM. Elle affiche déjà 100 000 utilisateurs et vise le million d'utilisateurs d'ici la fin de l'année avec l'intégration prochaine de l'ensemble des programmes du collège.
 
Autres colocataires d'At Home : CitizenFarm (développement d'un concept de fermes urbaines, pour amener la culture de fruits et légumes dans les centre-ville), Noova (plateforme web dédiée aux produits innovants développés par des start-up du monde entier), Catspad (distributeur connecté d'eau et de croquettes pour les animaux de compagnie), Demooz (essayer un produit grâce à un particulier qui l'utilise déjà), Maestro (billetterie et conciergerie pour concerts et événements), My Nomad Family (site de location de mainsons de vacances), Bigoudy (service de réservation de services de coiffure à domicile), Liberty Rider (application destinée aux motards), ou encore Pangée (location d'objets de loisirs, objets connectés et objets de santé).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale