Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Avec #Choose, Eram met un pied dans la chaussure connectée

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo Au Web2day à Nantes, Eram, le leader de la chaussure vendue en centre-ville, présentait sa première chaussure connectée #Choose.

Avec #Choose, Eram met un pied dans la chaussure connectée
Grâce à un système de leds inséré dans son talon, la chaussure #Choose d'Eram change de couleurs. © Eram

De loin, #Choose ressemble à toutes les sneakers blanches classiques. Mais d’un peu plus près, on remarque que sa tige (partie de la chaussure recouvrant le dessus du pied) intègre une zone avec revêtement particulier : un tissu en fibre optique. Grâce à un système de leds inséré dans le talon, #Choose change de couleur. Sur son smartphone, en Bluetooth, l’utilisateur peut faire varier la couleur de la zone selon des couleurs prédéfinies ou captées via l’appareil photo, pour coordonner ses chaussures avec ses vêtements, son sac ou son vernis...

 

Derrière ce projet, le groupe choletais Eram (11 300 salariés, 1,645 milliards d'euros de CA et 1 500 points de vente). Le fabricant et leader de la distribution de chaussures en centre-ville s’est associé à Phocéis, agence lilloise de conseil en commerce et marketing digital. Les deux partenaires ont répondu conjointement à l’appel à projet New Shopping Experience du pôle de compétitivité Picom en février 2015, cofinancé par le Feder. 

Conserver l’esthétisme de la chaussure

Le prototype a été conçu et fabriqué à Montjean-sur-Loire, dans l’une des deux usines française d’Eram. Six personnes de l'entreprise et de Phocéis ont participé à ce projet. La startup lilloise BlueGriot, spécialisée dans la micro-électronique, y a également contribué. "La vraie difficulté a été de savoir comment nous allions embarquer les différents éléments électroniques sans dénaturer la chaussure, précise Renaud Montin, directeur marketing et digital d’Eram. Il était essentiel pour nous de garder notre savoir-faire de chausseur : allier l’esthétique au confort du chaussant."

 

Avec #Choose, Eram cible prioritairement la génération Z, "celle qui cherche à personnaliser tout ce qu’elle touche." Car Renaud Montin assume son côté futile. "Avant tout, nous avons voulu créer un objet de mode, et non une chaussure connectée intelligente pour mesurer ses pas, ses performances, affirme le dirigeant. Avec #Choose, nous ne sommes pas dans la dynamique du 'quantified self'. Et c’est ce qui a séduit au CES."  Car #Choose n’était pas la seule chaussure connectée présentée à Las Vegas en janvier dernier. Celles d’iFit ou d'Under Armour permettent, par exemple, de suivre son activité physique quand celle de Digitsole, au design très futuriste, se lace et chauffe automatiquement.

 


En mode agile

Côté technique, une partie de la tige intègre une fibre optique tissée reliée à un système de Led, inséré dans le talon. Destinée à être utilisée plutôt en soirée, la #Choose dispose aujourd’hui une autonomie de huit heures. Sa batterie se recharge par induction sur un tapis spécifique. Mais la marque n’a pas encore optimisé tous ces paramètres. Sur ce projet, Eram avance à vue. "Nous n’avons pas de trajectoire définie. Coté usage et techniques, nous évoluons en fonction des feedbacks et des avancées technologiques. L’essentiel pour nous, c’est d’aller vite, d’apprendre en marchant", indique Julien Saumande, le dirigeant de Phoceis.

 

Au-delà du prototype, Eram entend commercialiser sa #Choose d’abord en petite série. Mais pour y parvenir, le groupe doit encore valider des tests d’usure et d’humidité afin de mettre sur le marché un produit durable et de qualité, aux standards de la marque. "Aujourd’hui, ce projet a coûté à Eram plus que ce qu’il n’a rapporté en marge. Mais il nous donne une certaine visibilité, nous permet de réaffirmer nos valeurs et notre positionnement 'mode'. Et cela tire les équipes vers le haut", précise Renaud Motin. Reste encore à connaître l’accueil que réservera le grand-public à ce produit atypique.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale