Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Avec l'intégration de Skype for business, BMW transforme sa Série 5 en salle de réunion

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Téléphoner en conduisant… c'est so 2016. BMW va permettre à ses clients de tenir des réunions au volant, grâce à l'intégration de Skype for business dans sa Série 5.

Et si on faisait une réunion dans ma BMW Série 5 ?
Avec l'intégration de Skype for business, BMW transforme sa Série 5 en salle de réunion © BMW

On dit souvent qu'avec la voiture autonome, les véhicules se transformeront en salons roulants, voire en bureaux mobiles où il sera possible de travailler confortablement. Mais BMW et Microsoft ne veulent pas attendre que la conduite automatique soit au point (ce qui pourrait prendre une ou deux décennies) pour faire du véhicule un espace productif. Lors de ses Innovation days, le constructeur bavarois a annoncé l'intégration de "Skype for business" et son application Skype meetings, dans sa berline Série 5, dont la nouvelle version est disponible depuis fin 2016. Le service sera intégré à l'interface de bord iDrive à l'automne 2017 pour les clients français, allemands et britanniques. D'autres pays suivront dans les prochains mois.

 

Tout l'écosystème Office365 dans son véhicule

Le système de bord diffusera les notifications liées aux services Skype for business : réunions reportées ou annulées, alertes sur les prochains rendez-vous, démarrage en un clic d'une réunion… Plus besoin de sortir son smartphone ou de composer un numéro de "conf call" à rallonge tout en conduisant. Le système sera contrôlable par la voix. Skype meetings permettra de participer des réunions comptant jusqu'à dix participants depuis son véhicule.

BMW et Microsoft collaborent depuis 2016 pour intégrer les outils de la suite Office 365 dans certains véhicules de la marque, afin de permettre un accès facile à son agenda, ses contacts professionnels, ses e-mails… BMW s'appuie également sur le cloud de Microsoft, Azure, pour bâtir certains de ses services BMW Connected.

 

 

Attention à l'hyper-connexion

Bien que ce type de fonctionnalités à bord devienne la norme, faisant de l'habitacle du véhicule un espace de travail comme un autre (ce qui pose des questions en termes de sécurité), on peut s'interroger sur les effets pervers de ce type d'innovation : quand le travail est partout grâce au numérique, où s'arrête le travail ? Les professionnels n'auront bientôt plus de zone de décompression non connectée et devront se rendre disponibles partout – même les trains et avions, derniers îlots de tranquillité, disposeront bientôt de connexions haut débit de qualité. Attention aux risques de surmenage!

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale