Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Avec 'Leonard', Vinci veut prendre de la hauteur pour mieux piloter sa transformation

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Après Vinci, nom adopté par l'ex-SGE en 2000, voici maintenant Leonard : la structure de veille, de prospective et d'open innovation du groupe. Elle disposera de son propre lieu cet automne en plein Paris.

Avec 'Leonard', Vinci veut prendre de la hauteur pour mieux piloter sa transformation
Avec 'Leonard', Vinci veut prendre de la hauteur pour mieux piloter sa transformation © cf cession

Pour réfléchir à la transformation de ses métiers, des business models de ses marques, de son organisation, le groupe Vinci annonce la création de "Leonard". Rien que le nom, référence à l'un des esprits les plus brillants de son époque, est un programme en soi. "Vinci est déjà un nom ambitieux et évocateur. On a pensé que l'ajout du prénom disait bien où nous voulions aller sans faire de surenchère", glisse l'un des pères de Leonard, Pierre Coppey, directeur général adjoint du groupe.

 

La création de cette entité traduit la volonté de prendre de la hauteur, de se détacher de l'organisation en silos du groupe. "On veut impulser une démarche transversale qui mobilisera l'ensemble de nos divisions, explique Pierre Coppey. Nos métiers dits 'brick and mortar' ne sont pas, a priori, aux premières loges de la transformation digitale. Pourtant, nous voulons être au rendez-vous de thématiques concernées par cette transformation, qui traversent différents métiers du groupe : la smart city, la transition énergétique, la mobilité".

 

veille, prospective, innovation interne et externe

Les équipes de Leonard (une demi-douzaine de permanents, en lien avec des consultants de cabinets extérieurs) vont notamment faire de la veille sur tous ces sujets. Un groupe dédié à la prospective sera formé pour réfléchir sur quatre grands thèmes : véhicule autonome, changement climatique, ressources humaines et numérisation des infrastructures et du bâtiment. "Chacun de ces sujets sera suivi par un membre du Comex", précise Pierre Coppey. L'idée est de pouvoir "s'extraire de l'urgence du quotidien, de l'exigence du court terme propre à nos métiers, en  ayant une liberté de pensée et la distance associée au temps long".

Vinci en bref
Vinci est un groupe international spécialisé dans les métiers de la concession et la construction, qui emploie 183 000 personnes dans plus de 100 pays. Il compte les sociétés Vinci Concessions, Eurovia, Vinci Energies, Vinci Construction…

 

La nouvelle structure agira aussi pour développer l'entrepreneuriat, en interne et en externe. Un appel à projets a été lancé en direction des salariés du groupe, au printemps, pour trouver des innovations pouvant relier plusieurs activités du groupe. Avec succès. "Nous avons reçu une soixantaine de propositions du Vietnam, du Kazakhstan, du Qatar, des Etats-Unis", se réjouit Pierre Coppey. La saison 1 du parcours d'accompagnement d'intrapreneurs My Vinci Startup, débutera le 1er octobre, avant une saison 2 en février 2018.

 

un lieu dédié dans Paris

Toutes ces initiatives convergeront dans un nouveau "tiers-lieu" de 1200m² aménagé en plein Paris, à la fois espace de travail, de rencontres et d'événements, qui ouvrira ses portes en octobre prochain. Des start-up externes pourront y être incubées ou accélérées par le groupe (et même financées, mais pas par un fonds créé spécifiquement pour cela). Le batiment accueillera aussi le think tank "La fabrique de la cité", la fondation Vinci et la chaire d'éco-conception. Vinci a dégagé des budgets de 5 millions d'euros pour la première année de Leonard et 10 millions pour la deuxième. Son engagement n'a donc rien de symbolique.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale