Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Avec Maven, GM devient un peu moins constructeur automobile et un peu plus service d'auto-partage

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Au sein de General Motors, les initiatives dédiées à la voiture connectée et aux nouvelles mobilités (auto-partage, covoiturage) seront regroupées au sein de la marque Maven a annoncé le géant américain de l'automobile.

Avec Maven, GM devient un peu moins constructeur automobile et un peu plus service d'auto-partage
Avec Maven, GM devient un peu moins constructeur automobile et un peu plus service d'auto-partage © GM

Ces dernières semaines, GM a multiplié les annonces sur sa stratégie en matière de nouvelles mobilités. Le groupe automobile a investi un demi milliard de dollars dans le concurrent d'Uber Lyft (pour créer une flotte de véhicules autonomes à la demande) et racheté les actifs d'un ancien service similaire, Sidecar. Il avait aussi mené ses propres expérimentations en interne autour de l'autopartage, du covoiturage et du véhicule connecté. Toutes ces initiatives seront réunies sous une nouvelle entité, baptisée "Maven", qui comptera une quarantaine de salariés, dont des anciens de Google, Zipcar et Sidecar annonce le groupe ce 21 janvier.

 

explorer de nouvelles formes de mobilité

Maven sera le nom d'un service d'autopartage qui sera testé dans la ville d'Ann Arbor, où est basée l'université du Michighan, avant d'être étendu à de grandes villes américaines dans le courant de l'année. Une flotte de véhicules connectés (dont certains électriques) sera mise en place dans 21 parkings dédiés de la ville. GM affirme avoir conçu une expérience de mobilité à la demande sans friction pour l'utilisateur : il pourra déverrouiller le véhicule et en prendre les commandes à partir d'une application mobile installée sur son smartphone et facilement importer les contacts et musiques de son téléphone dans l'interface de bord. Il ne sera pas nécessaire de payer un abonnement mensuel pour accéder au service. Le coût se fera à l'usage, avec assurance et carburant inclus, à partir de 6 dollars de l'heure ou d'une quarantaine de dollars par journée.

 

25 millions de clients potentiels d'ici 2020

L'autre programme "Let's drive NYC" sera poursuivi et étendu, mais sous la nouvelle marque Maven. Une expérience similaire sera menée à Chicago. GM n'abandonne pas non plus l'initiative de location entre particuliers CarUnity menée par la marque Opel en Allemagne.

 

GM prédit un avenir radieux à ces nouvelles formes de mobilité. "L'idée est de proposer le bon véhicule et le bon service de mobilité pour le bon trajet au bon moment", résume Julia Steyn, vice-présidente de GM, dans un communiqué. "Avec 25 millions de personnes qui utiliseront des services de mobilité d'ici 2020, Maven est un élément clé de notre stratégie pour changer les modèles traditionnels de l'industrie automobile."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale