Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Avec Mon Maître Carré, Saint-Gobain mise sur l'architecture à la demande

mis à jour le 02 février 2017 à 14H27
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La filiale distribution de Saint-Gobain (maison mère de douze enseignes comme Point P) prend une participation dans la start-up Mon Maître carré, qui met en relation particuliers et architectes d'intérieur.

Avec Mon Maître Carré, Saint-Gobain mise sur l'architecture à la demande
Avec Mon Maître Carré, Saint-Gobain mise sur l'architecture à la demande © Mon Maître Carré

Pour éviter de se faire court-circuiter par des acteurs venus du web, Saint-Gobain veut tisser de nouveaux liens avec la clientèle grand public, alors qu'elle s'adressait plutôt aux professionnels. Cela passe par la mise en place de nouvelles plates-formes web et mobiles de mise en relation entre professionnels et particuliers, comme Homly you, que la filiale distribution de Saint-Gobain a lancée en juillet 2016. Avec un certain succès, se félicitent les dirigeants du groupe français spécialisé dans les matériaux de construction, puisque la plate-forme a permis la mise en relation de 7 500 particuliers avec 3 000 professionnels.

 

architecture as a service

Saint-Gobain veut aller plus loin et annonce une prise de participation dans la start-up Mon Maître carré, créée en novembre 2014 à Paris. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé. Saint-Gobain avait déjà investi dans la start-up nantaise Qivivo, créatrice d'un thermostat intelligent, et cherche à se rapprocher de l'écosystème start-up.

 

Mon maître carré est une plate-forme permettant aux particuliers à faire appel à des architectes et décorateurs d'intérieur pour leurs projets de rénovation. Ils peuvent obtenir facilement des propositions d'aménagements intérieurs issus de trois professionnels, accompagnés de plans 2D et 3D de la transformation, de liste de matériaux à acheter et de devis estimatif des travaux. Plus de 450 professionnels sont référencés sur la plate-forme, ouverte en juin 2015. La start-up avait déjà bouclé une première levée de fonds de 90 000 euros en octobre 2015.

 

Saint-Gobain espère faire de Mon maître Carré un nouveau prescripteur de ses matériaux, technologies et solutions, afin de diversifier ses modes de commercialisation et de miser encore plus sur le service.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale