Usine Digitale

Avec son bouton "See it", Twitter a-t-il tout compris ?

Par -

Avec son bouton "See it", Twitter a-t-il tout compris ? © DR

A lire sur le même sujet

Une vague d'introductions en Bourse dans la foulée de Twitter ?

La "Social TV", nouvel eldorado de la publicité digitale

Avec son bouton "See it", Twitter lance ses premières expérimentations dans la "social TV"

Un simple clic sur un bouton dans un tweet suffira bientôt pour regarder une émission citée dans la conversation. Un moyen pour Twitter d’étoffer son business model en s’accaparant les précieuses données des téléspectateurs.

"See it", que l’on pourrait traduire par "regarde !". C’est le nouveau bouton que les Américains verront arriver dans certains de leurs tweets en novembre. Le principe ? Lorsqu’un message évoque une émission de télévision, cliquer sur "see it" permettra de la visionner sur sa télévision, sur une tablette ou sur un mobile, ou encore de noter de le regarder plus tard. Loin du gadget, ce dispositif, résultat d’un partenariat entre le cablo-opérateur Comcast et Twitter, reflète à la fois les ambitions du californien et l’évolution de son business.

Pour commencer, avec "See it", Twitter surfe sur la tendance qui gonfle depuis plusieurs mois sur son site : les conversations en temps réel autour d’une émission de télévision en cours. Une tendance massive comme le note Sam Schwartz, directeur du développement des affaires de Comcast Cable dans un entretien sur le blog de Comcast : "lors d’une semaine typique, #thevoice génère plus de 350 millions de messages sur Twitter." CQFD. On ne connait pas les termes du partenariat, mais gageons que Twitter ait négocié une part des retombées économiques du dispositif.

La stratégie de plate-forme

Mais ce n’est pas tout. "See It" permettra d’abord, au diffuseur NBCUniversal, propriété de Comcast, de profiter du réseau social pour augmenter l’audience de ses émissions. Puis, bien que développé par le cablo-opérateur, le service sera étendu à d’autres diffuseurs. Ce simple petit bouton reflète ainsi précisément la stratégie de plate-forme désormais répandue chez les géants d’internet. Elle consiste à donner aux développeurs accès à des interfaces de programmations (API) vers sa plate-forme logicielle. En conséquence de quoi, apparaissent moult fonctions et applications qui, au final, valorisent le media social.

S’accaparer les données des téléspectateurs

Enfin, et surtout, Twitter s’installe ainsi confortablement entre les diffuseurs et leurs téléspectateurs. C’est le californien, et non les chaînes de télévision, qui est en lien direct avec ces derniers. Il connait leurs goûts, leurs habitudes, leurs liens avec d’autres, leurs comportements d’achats… A un mois de son entrée en bourse, Twitter apporte les preuves qu’il est capable d’inventer son propre business model bien au-delà de la seule publicité classique.

Emmanuelle Delsol

Partagez l’info :

Publicité

Réagissez à cet article

Error pseudo!

Error Email!

Error Captcha!

Les plus lus de la rubrique «Réseaux sociaux»

Les entreprises qui font l'actualité de «Réseaux sociaux»

Les autres actualités de la rubrique «Réseaux sociaux»