Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Be Spoon mesure les distances à travers les murs

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Be Spoon mesure les distances à travers les murs
Be Spoon mesure les distances à travers les murs

Imaginez un dispositif capable de mesurer des distances de près d’un kilomètre, avec une précision de l’ordre du centimètre, et capable de passer à travers les murs. Impossible ? Pas pour Be Spoon, émanation du CEA Leti, qui a inventé la mesure par modulation ultra-large bande. Il s’agit d’émettre des pulsations brèves (de l’ordre d’une nanoseconde) et de mesurer le temps mis par le signal pour faire un aller-retour entre un émetteur et un récepteur. Dans l’industrie, les premières applications devraient concerner la prévention de collision. À l’intérieur des usines, les opérateurs équipés d’une puce Be Spoon reçoivent une alerte sitôt qu’un engin s’approche trop près. "Comme nous mesurons une distance directe, c’est beaucoup plus précis que de comparer deux positions GPS car, dans ce dernier cas, les erreurs de mesure s’additionnent", justifie Jean-Marie André, le PDG et fondateur de Be Spoon. La société savoyarde compte surtout se faire une place sur le marché de la géolocalisation. L’idée est d’installer des puces dans les spots

L’opportunité

Le marché de l’électronique professionnelle mais aussi grand public. Certains services d’un genre nouveau pourront émerger, comme la localisation au rayon près dans les magasins.

 

Wi-Fi et de repérer des cibles par triangulation. Une révolution par rapport aux techniques classiques, qui mesurent l’atténuation de la puissance du signal. Ces dernières offrent une précision aléatoire, parce que la puissance chute dès que le signal doit traverser une cloison. "À l’inverse, nos puces se jouent des obstacles, lance Jean-Marie André. Il s’agit de la seule technologie fiable pour faire de la géolocalisation à la fois en extérieur et en intérieur." La société a déjà réalisé des prototypes fonctionnels de smartphones équipés de ses puces. "Depuis, nous recevons tous les jours des appels d’industriels qui nous proposent de nouvelles idées d’applications", se réjouit Jean-Marie André.   

Frédéric Parisot

L’innovation

Des signaux brefs sont émis sur des bandes de fréquences de 500 MHz à 1 GHz de largeur. Avec des bandes aussi larges, la puissance de modulation est faible. Ainsi, la puce n’est pas influencée par l’environnement électromagnétique et ne perturbe pas les communications en bande étroite.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale