Actualité web & High tech sur Usine Digitale

BedyCasa, pionnier montpelliérain du logement chez l’habitant, signe avec Comptoir des Voyages

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Pionnière de la location de chambres chez l’habitant dès 2007 - un an avant Airbnb -, la plateforme de réservations BedyCasa, basée à Montpellier, a signé le 2 mars un accord exclusif avec le tour-opérateur Comptoir des Voyages, filiale de Voyageurs du monde.

BedyCasa, pionnier montpelliérain du logement chez l’habitant, signe avec Comptoir des Voyages
BedyCasa, pionnier montpelliérain du logement chez l’habitant, signe avec Comptoir des Voyages

Le partenariat signé hier à Paris entre la plateforme de réservation de chambres chez l’habitant BedyCasa, née à Montpellier en 2007, et Comptoir des Voyages (groupe Voyageurs du monde) porte sur une cinquantaine de destinations. Comptoir des Voyages, spécialiste du voyage sur-mesure et en immersion va pouvoir proposer à ses clients des logements chez l’habitant sourcés et certifiés par la plateforme et l’équipe de BedyCasa. "Cela se mettra progressivement en place à partir d’avril, note Magali Boisseau, présidente fondatrice de BedyCasa, pionnière de l’économie collaborative. Nous travaillons sur le cahier des charges établi par Comptoir des Voyages, avec des offres adaptées et sélectionnées. Nous ciblons en priorité l’Espagne et l’Italie, mais aussi le Canada, la Grèce, le Japon, Cuba."

 

DES CONTACTS AVEC D’AUTRES RÉSEAUX

Pour répondre à Comptoir des Voyages, BedyCasa va faire grandir son réseau d'ambassadeurs, aujourd’hui d’une centaine de personnes. "Cela peut être des voyageurs comme des hébergeurs qui font partie de la communauté BedyCasa. Ils visitent et certifient les logements.", explique l'entrepreneure. Selon les deux partenaires, ce partenariat a un potentiel de 7 000 à 10 000 nuitées par an.

 

La présidente de BedyCasa confie avoir des contacts avec d’autres réseaux d’agences de voyage : "En fait, sur la demande de leurs clients, certaines passent déjà par notre plateforme pour trouver un logement chez l’habitant, mais ce n’est pas un système adapté. Nous avons développé un logiciel ad hoc, et les premiers à l’utiliser seront les agents de Comptoir des Voyages. Nous souhaitons rester sur du local, de l’expérientiel, c’est pourquoi nous avons refusé certains réseaux". Magali Boisseau rappelle au passage que pour sa part, Airbnb "refuse tout type de partenariat avec les agences"

 

Les séjours linguistiques, prochaine activité de BedyCasa

Si ses chiffres ne peuvent lutter avec le mastodonte Airbnb, BedyCasa revendique aujourd’hui 52 000 hébergements dans 8 400 villes du monde, une communauté de 350 000 membres et affirme avoir loué 190 000 nuitées en 2015. La plateforme emploie à Montpellier une dizaine de salariés. Sa fondatrice prépare le lancement au deuxième trimestre 2016, "en tous cas avant l’été", d’une seconde plateforme, distincte, pour une nouvelle activité : les séjours linguistiques chez l’habitant, sous le nom de BedyLingua. Pour le financement, elle va faire appel à une plateforme de crowdfunding : "Cela fait longtemps que des propriétaires et des utilisateurs très fidèles nous sollicitent pour participer à l’aventure"

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale