Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Big data, smartphones, enquêteurs spécialisés… la gendarmerie s'arme contre le crime numérique

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, veut des gendarmes à la pointe du numérique. Recrutement d'enquêteurs numériques, outils de mobilité, big data… le plan pour contrer la criminalité numérique bénéficiera d’un budget de 108 millions d’euros investis sur trois ans, de 2015 à 2017, a précisé le ministre lors Forum International de la Cybersécurité (FIC) à Lille le mardi 26 janvier.

Big data, smartphones, enquêteurs spécialisés… la gendarmerie s'arme contre le crime numérique
Big data, smartphones, enquêteurs spécialisés… la gendarmerie s'arme contre le crime numérique © CC Flickr

Au Forum International de la Cybersécurité (FIC) qui se tient à Lille les 25 et 26 janvier, devant la communauté des industriels de la cybersécurité, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a rappelé sa volonté de s'attaquer à toutes les formes de criminalité numérique.

 

"Outre le renforcement de notre arsenal juridique, nous avons également renforcé, l’ensemble des moyens humains, matériels et technologiques dont dispose le ministère pour lutter contre toutes les cybermenaces", a-t-il précisé lors de sa visite du salon.

 

2000 enquêteurs numériques

La sous-direction de la lutte contre la cybercriminalité a vu ses effectifs augmenter à 100 experts depuis le 1er janvier, contre 70 il y a un an.

 

Ce dispositif est complété par le Centre de lutte contre les criminalités numériques et l’Institut de recherche criminelle qui rassemblent 60 enquêteurs de haut niveau. Ces entités pilotent le réseau Cybergend qui totalise désormais plus de 2 000 enquêteurs numériques répartis sur l’ensemble du territoire national.

 

108 millions d'euros sur 3 ans

Le ministre a promis que l'effort de recrutement sera poursuivi dans le cadre d'un plan plus vaste de modernisation de la gendarmerie nationale. "Ce plan vise à moderniser les moyens des forces de sécurité, mais aussi à proposer de nouveaux services numériques à nos concitoyens. Il représente un budget très conséquent : 108 millions d’euros investis sur trois ans, de 2015 à 2017", a-t-il précisé […].

 

La suite de l'article sur le site de l'Usine nouvelle

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale