Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[Bourget 2017] Dassault Aviation augmente ses Rafale avec HoloLens

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Dassault Aviation s'intéresse à la réalité augmentée pour ses avions Rafale et Falcon. L'avionneur présente au salon du Bourget, qui se tient du 19 au 25 juin 2017, une démonstration de maintenance à l'aide d'un casque HoloLens. Une solution qui pourra par ailleurs servir à la formation des mécaniciens. L'utilisation d'HoloLens pour la fabrication des pièces en usine est aussi à l'étude.

Dassault Aviation augmente ses Rafale avec HoloLens
[Bourget 2017] Dassault Aviation augmente ses Rafale avec HoloLens © Dassault Aviation - S. Randé

Microsoft connaît un franc succès auprès des industriels avec HoloLens, son casque de réalité augmentée, y compris dans l'aéronautique. Dassault Aviation est le dernier en date à l'annoncer. L'avionneur français, concepteur des avions de chasse Rafale et des avions d'affaire Falcon, présente au salon du Bourget 2017 une démonstration de maintenance augmentée sur un Rafale.

 

De la maintenance augmentée pour une meilleure disponibilité opérationnelle

L'utilisation d'HoloLens permet à ses mécaniciens de bénéficier d'informations détaillées sur chacune des pièces de l'avion ainsi que sur la procédure à suivre pour effectuer la maintenance. Un scénario désormais "classique" pour ces technologies, mais qui prend une autre dimension lorsqu'il est appliqué à des aéronefs militaires à la complexité très élevée et pour lesquels les enjeux opérationnels sont capitaux.

 

"La disponibilité de nos avions est la clef de notre engagement auprès de nos clients, a déclaré Bruno Chevallier, directeur général du soutien militaire chez Dassault Aviation, dans un communiqué. La tenue de cet engagement est liée à la performance de notre système d'information de la maintenance, dénommé MIMS – Maintenance Information and Management System. Il permet de combiner l'ensemble des informations produites par l'avion avec les données techniques et logistiques, pour l'avion lui-même et les différents systèmes développés par nos partenaires. Le dispositif mis en place avec HoloLens est une des déclinaisons de l'écran omnirôle qu'est le MIMS."

 

Une formation plus rapide et plus flexible

Concrètement, équiper les techniciens de cette manière va permettre d'accroître leur productivité, de garantir une meilleure fiabilité, et par conséquent d'augmenter la disponibilité des avions. Comme souvent pour ces cas d'usage, les mêmes données seront par ailleurs utilisées pour la formation des mécaniciens. La maquette numérique est directement extraite du système PLM (de gestion du cycle de vie) de Dassault Aviation, ce qui réduit les besoins en développement et garantit l'exactitude des données. L'application a été développée pour l'avionneur par le prestataire Theoris, et s'applique aussi également à la gamme d'avions Falcon en plus des Rafale.

 

La fabrication et la conception également à l'étude

Outre ces premiers cas d'usage, Dassault Aviation étudie l'utilisation de la réalité augmentée pour la fabrication des pièces au sein de ses usines. Augmenter les postes de travail à l'aide de tablettes n'est pas nouveau, mais le casque a l'avantage de permettre au personnel de garder les mains libres. Enfin, HoloLens pourrait à terme trouver une place dans le processus de conception lui-même, en renfort des moyens numériques déjà existants.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale