Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Bouygues Immobilier mise sur la Blockchain pour tracer les échanges d’énergie solaire

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Cas d'école Dans le cadre d’un projet pilote de mini Smart Grid à Lyon Confluence, Bouygues Immobilier explore l’échange pair-à-pair d’énergie solaire à l’échelle d’un quartier. Pour cela, il compte s’appuyer sur la Blockchain pour certifier l’origine de production de cette énergie verte.

Bouygues Immobilier mise sur la Blockchain pour tracer les échanges d’énergie solaire
Bouygues Immobilier mise sur la Blockchain pour tracer les échanges d’énergie solaire © D.R.

De la finance à l’énergie, le pas est franchi par la Blockchain. Bouygues Immobilier explore cette technologie dans un projet d’un mini Smart Grid, à Lyon Confluence, où producteurs et consommateurs pourront échanger localement et de pair-à-pair de l’énergie solaire. Le problème est de tracer ces échanges et de bien identifier l’origine de production.

 

Protection de la vie privée

"Nous voulons permettre aux habitants d’un écoquartier de bénéficier d’une énergie solaire d’origine certifiée, provenant de panneaux photovoltaïques dans le voisinage du consommateur, explique Olivier Sellès, responsable innovation énergie et Smart Grids chez Bouygues Immobilier. Il existe des procédés fournissant la proportion d’énergie verte dans l’électricité livrée au consommateur. Mais rien jusqu'ici pour en identifier l’origine de production."

Le recours à une Blockchain privée, développée par la start-up Stratumn, comble ce manque. "Nous avons bâti un outil pour déployer cette technologie dans ce projet, confie Nicolas Julia, directeur de la stratégie de développement de Stratumn. C’est un moyen simple et à bas coût de certifier l’origine de l’énergie proposée au consommateur tout en garantissant la protection de la vie privée." L’intégration est assurée par la société Energisme. Le registre des transactions conclues au sein du réseau est enregistré sur le cloud Azure de Microsoft.

 

Déploiement pilote à Lyon en 2017

Bouygues Immobilier prévoit le déploiement d'un pilote en 2017 dans un immeuble à Lyon Confluence. "Nous cherchons à comprendre ce que cela rapporte, détaille Olivier Sellès. Nous voulons mettre les consommateurs en situation d’agir localement sur l’écosystème de leur quartier en leur indiquant la proportion et l’origine de production de l’énergie solaire dans la fourniture d’électricité. Ensuite libre à eux de la consommer ou non." Si le test se révèle concluant, le système pourrait être étendu à d’autres éco quartiers en France.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale