Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Bruxelles veut "des voitures connectées sur les routes européennes dès 2019"

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Document Ce 21 janvier, la Commissaire européenne aux transports a annoncé qu'elle lancerait  d'ici mi-2016 un plan de déploiement pour les véhicules intelligents, avec l'objectif de les voir sur les routes dès 2019. Une prise de parole accompagnée de la publication des consensus (sur la sécurité) et des divergences (sur les données) qui se dégagent entre constructeurs,fournisseurs de services, assureurs et les autorités publiques.

"Je veux des voitures connectées sur les routes européennes dès 2019", a lancé la Commissaire européenne aux transports, Violeta Bulc, en présentant le 21 janvier une feuille de route pour le développement des systèmes de transports intelligents et coopératifs en Europe.


Et pour y arriver, elle a réuni pendant un an autour d'une table les constructeurs, les fournisseurs de services, les assureurs et les autorités publiques pour dégager une "vision commune" sur les conditions juridiques et techniques nécessaires au bon fonctionnement des communications entre véhicules et entre véhicules et infrastructures. Le rapport issu de ce travail (ci-dessous) annonce un maché potentiel de 15 milliards d'euros de bénéfices annuels à partir de 2030, pour un investissement estimé à 2,5 milliards.


"Divergences fortes" sur les plate-formes embarquées

Quelques consensus se sont dégagés entre les parties prenantes : il faudra un modèle unique de certification de sécurité et un plan de déploiement clair à l'échelle européenne. Côté "vie privée", les automobilistes devront donner leur autorisation explicite pour l'exploitation de leurs données, sauf pour celles liées à la sécurité publique.


En revanche, le rapport confirme "des divergences fortes entre les fabricants automobiles et les opérateurs indépendants ou fournisseurs de services" sur la manière d'accéder aux données, sur les plate-formes embarquées ou encore sur la gouvernance des centres de données...


Bref, le travail ne fait que commencer. La Commissaire Bulc devrait présenter mi-2016 un plan de déploiement global pour ces systèmes de transports intelligents.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale