Actualité web & High tech sur Usine Digitale

C’est le cloud qui tue le PC, pas les tablettes

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Les tablettes sont appellées à remplacer le PC un peu partout. Une évolution que l'on doit surtout au développement de l'informatique dans les nuages. Analyse.

C’est le cloud qui tue le PC, pas les tablettes
C’est le cloud qui tue le PC, pas les tablettes © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

C’est un fait acquis. L’envolée du marché des tablettes et la décroissance de celui du PC amènent les pythies du numérique à nous annoncer la mort du bon vieil ordinateur personnel. Si l’on en croit les projections du cabinet d’études, IDC, à l’horizon 2015, 332,4 millions d’iPad et autre tab seront vendus chaque année, quand il s’écoulera péniblement 322,7 millions d’ordinateurs… La conclusion s’impose d’elle-même : les tablettes électroniques sont bien en train de tuer le PC.

Sur le papier, le lien de cause à effet semble évident. Mais la réalité est, en fait, un peu différente. L’avènement de l’ère post-PC n’est pas le fait des tablettes mais de l’évolution des logiciels informatiques. Grâce à Internet, de nombreux software, autrefois commercialisés sous licence dans des suites complètes et souvent coûteuses, deviennent « easy to use » grâce au développement de plate-forme de cloud computing. Le choix qui est proposé aux utilisateurs est finalement assez simple : veulent-ils acheter une gamme complète de logiciels suréquipés (comme la suite bureautique Office de Microsoft) ou avoir l’opportunité de s’en servir quand le besoin s’en fait sentir (l’esprit de la nouvelle offre 360 de Microsoft).  Dans 99% des cas, le pack Office est surdimensionné pour les salariés.

C’est cette évolution -des logiciels lourds et coûteux vers des "software" délivrés comme un service- qui est en train de tuer le PC. En ayant accès via le réseau à une foule de logiciels, la course à la puissance de nos bons vieux ordinateurs semble un peu désuète. Le sujet, désormais, ce n’est plus la puissance de calcul mais la capacité à gérer les flux, la bande passante. C’est cette évolution qui rend les tablettes si désirables et qui en fait nos nouveaux ordinateurs personnels.

Thibaut de Jaegher
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Matthieu

17/06/2013 15h21 - Matthieu

Les tablettes n'ont elles pas une utilité différente/complémentaire des PC ? La tablette devant la tv, en réunion, pour une présentation, pour voyager et les transports... Regarder des films, prendre des notes, lire ses emails, réseaux sociaux, actu etc. C'est selon moi plus simple, utile et fonctionnel qu'un PC dans certaines situations.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale