Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Cartman, l'étrange robot australien qui séduit Amazon

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Conçu par une équipe de chercheurs australiens, le robot Cartman a remporté le concours de robotique organisé par Amazon. Objectif de la compétition : développer une machine la plus efficace possible pour sélectionner et manipuler les articles dans les entrepôts.

Cartman, l'étrange robot australien qui séduit Amazon
Cartman, l'étrange robot australien qui séduit Amazon © Australian centre for robotic vision

Amazon, le roi de la logistique, bute encore sur une tâche déterminante pour pousser encore plus loin l'automatisation de ses entrepôts : la collecte des produits positionnés sur les racks de rangement pour constituer une commande. La fameuse étape du "picking". Un exercice très simple pour un humain, mais extrêmement complexe pour une machine tant la variété des articles à reconnaître et à manipuler est importante.

 

Pour surmonter cet écueil, le géant du commerce en ligne mise sur la communauté scientifique. Depuis 2015, la firme de Seattle organise chaque année l'Amazon Robotics Challenge (initialement baptisé Amazon Picking Challenge).

 

Un robot économique

Cette année c'est le robot Cartman, conçu par l'Australian Centre for Robotic Vision, qui a remporté la compétition qui se déroulait à Nagoya, au Japon. Contrairement aux 15 autres automates en lice (pour la plupart des bras robotiques), Cartman, dans son design, n'a rien emprunté aux humains. Le robot ressemble davantage à une sorte de portique où différents rails permettent à la machine de se déplacer sur trois axes au-dessus des items. Son fonctionnement s'approche donc davantage à celui d'une grue qui déplace des containers. Pour manipuler les produits recherchés, l'équipe australienne a développé deux dispositifs de préhension : l'un fonctionnant avec une ventouse et l'autre avec deux doigts.

 

C'est aussi grâce à son système de vision par ordinateur, nécessitant peu d'entraînement, que le robot australien a pu tirer son épingle du jeu. Selon les affirmations des chercheurs, le logiciel n'aurait besoin de voir que sept images d'un article inconnu pour apprendre à le reconnaître. Grâce à cette approche, la conception de Cartman a coûté beaucoup moins cher que celle des autres robots en compétition (moins de 24 000 dollars). Ses créateurs ont, quant à eux, remporté une enveloppe de 80 000 dollars pour poursuivre leurs travaux.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale