Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Caudalie contraint à vendre ses produits aussi sur 1001Pharmacies.com

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Caudalie vient de perdre en appel contre eNova Santé, l’éditeur montpelliérain de la place de marché 1001Pharmacies, qui avait l’interdiction de vendre les produits du laboratoire cosmétique depuis fin 2014. La cour d’appel de Paris affirme le 2 février que le contrat Internet passé par Caudalie avec ses pharmaciens agréés, leur interdisant de vendre ailleurs que sur leur propre site Internet, comporte une ' restriction de concurrence caractérisée'.

Caudalie contraint à vendre ses produits aussi sur 1001Pharmacies.com
Caudalie contraint à vendre ses produits aussi sur 1001Pharmacies.com

Les crèmes et sérums du laboratoire Caudalie (Paris) ont fait leur réapparition en février 2016 sur la place de marché en ligne 1001Pharmacies.com, d’où ils étaient absents depuis la fin 2014. Caudalie avait alors obtenu du juge des référés du tribunal de commerce de Paris l’arrêt de la commercialisation de ses produits via la marketplace de la société montpelliéraine eNova Santé (qui travaille avec 550 pharmaciens partenaires). Selon l’article 1 du contrat Internet passé par Caudalie avec les pharmaciens agréés, "seul un distributeur agréé disposant d’un point de vente physique et respectant l’ensemble des critères de sélectivité sera en droit de vendre en ligne les produits Caudalie sur son site internet". eNova Santé vient de faire annuler ce référé par l’arrêt de la cour d'appel de Paris du 2 février 2016.

 

"restriction de concurrence caractérisée"

Le juge fait référence aux décisions de l’Autorité de la concurrence des 23 juillet 2014 et 24 juin 2015 (distribution sélective des produits bruns) et du 18 novembre 2015 (Adidas) pour affirmer que "cette interdiction de principe du recours pour les distributeurs des produits Caudalie, pour l’essentiel pharmaciens d’officine, à une plate-forme en ligne quelles qu’en soient les caractéristiques est susceptible de constituer, sauf justification objective, une restriction de concurrence caractérisée". Le juge relève d’ailleurs qu’eNova Santé a saisi le 7 décembre 2015 l'Autorité de la concurrence sur les "pratiques anticoncurrentielles" de Caudalie.

 

Selon eNova Santé, le litige avec Caudalie est le seul de ce type, alors que la plateforme 1001Pharmacies.com propose environ 25 000 références de marques de cosmétique, hygiène et bien-être, fitness et matériel médical, santé connectée. L’Usine Digitale a tenté de joindre Caudalie le 1er mars afin d’obtenir sa réaction, sans succès.

 

1001Pharmacies.com, place de marché à 20 millions d’euros
La plateforme 1001Pharmacies.com a été lancé fin 2012 depuis Montpellier par le pharmacien Cédric O’Neill et la spécialiste du marketing Sabine Safi. eNova Santé, qui emploie aujourd’hui 35 salariés, a réalisé des ventes de 20 millions d’euros en 2015, après 7 millions en 2014. L’entreprise a levé 8 millions d'euros en juillet 2015, auprès des investisseurs Newfund et CM-CIC Capital Privé, de business angels comme Xavier Niel et Pierre Kosciusko-Morizet, et de Bpifrance via un prêt de 1,5 million d’euros. eNova Santé a été labellisée Pass French Tech en novembre 2015 et vient de lancer une activité en Chine.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale