Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Cedexis, l’aiguilleur français du Net, lève 22,8 millions de dollars

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La pépite française d’aiguillage de trafic Cedexis a bouclé un deuxième tour de table. Une opération de 22,8 millions de dollars destinée notamment à financer son expansion au Moyen-Orient et en Asie.

Cedexis, l’aiguilleur français du Net, lève 22,8 millions de dollars
Cedexis, l’aiguilleur français du Net, lève 22,8 millions de dollars

C’est une nouvelle étape dans le développement de Cedexis. La pépite française d’aiguillage du Net vient de boucler un tour de table de 22,8 millions de dollars. C’est la deuxième opération portant le total des fonds levés à 33 millions de dollars. Aux investisseurs historiques Advanced Technology Ventures et Madrona Ventures s’ajoutent trois nouveaux venus au capital : Ginko (fonds de Foxconn), NGP et Citrix Systems Ventures.

 

7 brevets sur le moteur de gestion du trafic

Fondée en 2009 par Julien Coulon et Marty Kagan, Cedexis se présente comme une société franco-américaine implantée à Gentilly, près de Paris, mais aussi à San Francisco, en Californie, et à Portland, dans l’Oregon. Elle compte 52 salariés, dont 17 en France, pour un chiffre d’affaires estimé à 10 millions d’euros en 2015. Sa spécialité : l’aiguillage du trafic des sites Web Internet. En analysant les données en temps réels, la société choisit les meilleurs fournisseurs cloud, datacenters et serveurs pour réduire les temps de latence, et donc accélérer d’accès à l’information. Son moteur de gestion du trafic est alimenté par les données des utilisateurs et applications Web, une rupture technologique protégée par sept brevets.

 

La start-up profite de la préoccupation des entreprises à garantir un accès fluide et rapide à leurs sites Web et mobiles. "Sur le plan économique et industriel, la qualité de l’expérience fournie aux utilisateurs finaux devient un avantage compétitif majeur pour les services Web et mobiles. Les entreprises à vocation internationale montrent aujourd’hui la voie en liant directement la rapidité d’accès à leurs contenus à leur performance commerciale", commente Julien Coulon, cofondateur et CEO, dans le communiqué. Cedexis compte plus de 1000 clients dans le monde, dont Airbus, Accor Hotels, France Télévision, Michelin, Microsoft et Nissan.

 

Ouvrir des bureaux a Hong kong et singapour

Avec les nouveaux fonds, Cedexis, présente aujourd’hui surtout en Europe et en Amérique du Nord, entend s’étendre au Moyen-Orient et en Asie, avec notamment l’ouverture de bureaux à Hong Kong et Singapour. La participation de Foxconn, géant taïwanais de la sous-traitance électronique, n’est pas étrangère à cet objectif. La société projette aussi de créer en 2016 un centre de R&D à Gentilly de 3 ou 4 personnes, en plus de celui qu’elle possède à Portland.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale