Actualité web & High tech sur Usine Digitale

CES 2016 : Klaxoon met en boîte la formation

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Suite de notre série consacrée aux start-up françaises qui participeront au CES 2016. Aujourd'hui, présentation de Klaxoon qui a inventé un objet et une interface permettant de dynamiser des formations et sessions de travail en groupe.

CES 2016 : Klaxoon met en boîte la formation
CES 2016 : Klaxoon met en boîte la formation © Klaxoon

"Dis-moi et j'oublierai ; enseigne-moi, et je me souviendrai ; implique moi, et j'apprendrai". La start-up française Klaxoon a fait sienne cette citation de Benjamin Franklin. Elle a développé une box et une interface web permettant de dynamiser les formations.

 

Sa  plate-forme, un studio de création et un espace d'interaction, permet de créer des contenus interactifs et de les partager en temps réel. L'idée n'est pas d'en mettre plein les yeux des apprenants avec des effets visuels tapageurs, mais de leur permettre de partager leurs savoirs, questionnements et bonnes pratiques à tout moment. Pour cela, le formateur ou animateur de session dispose de nombreux outils interactifs, comme des quizz et sondages. "Engager l'audience, la faire participer activement, c'est d'assurer qu'elle retient ce que l'on veut transmettre, résume Matthieu Beucher, PDG de Klaxoon. 90% des choses que l'on apprend se font via une interaction".

 

créer le slack de la formation


Il a fallu quelques années à Klaxoon pour mettre au point l'objet et l'interface. Le projet est un spin-off de l'agence Regards qui avait plutôt l'habitude de créer des contenus de formation sur-mesure pour des grands comptes. "On s'est demandés comment déployer une solution semblable pour un plus large public, 10 à 100 fois moins cher", résume le fondateur. La start-up, officiellement créée fin 2014 à Rennes, a pris le temps de discuter avec les gros clients de Regards, comme L'Oréal, Schneider Electric, Thales, Saint-Gobain, pour bien cerner leurs attentes. "Le produit s'inscrit dans une nouvelle vague de la formation chez les grands comptes, avec de nouvelles logiques d'apprentissage très innovantes", constate Matthieu Beucher.

 

une box pour interagir sans connexion internet


Très vite, l'idée de créer un objet spécifique, et pas seulement une interface web s'est imposée. "D'abord parce que dans l'équipe, il y a des gens du hardware ont ont basculé dans le web", confie Matthieu Beucher. Mais aussi parce que cette box permet de s'affranchir des contraintes liées à la connexion internet. L'objet crée en effet un réseau local temporaire pour permettre aux participants d'interagir via leurs ordinateurs, smartphones et tablettes. "La solution apporte la toute-puissance d'internet sans internet. Beaucoup de clients sont confrontés à la faiblesse de leur réseau informatique, de leur connexion, ou aux barrières de sécurité, on contourne cela", ajoute-t-il. Klaxoon est accessible via un abonnement mensuel, 49 euros par mois et par utilisateur pour la version web et 99 euros pour la version box, moulée dans le Jura et assemblée en Bretagne.

 

déjà 18 000 abonnés


L'innovation a été récompensée en amont du CES. La start-up a d'ailleurs pu mesurer sa popularité lors de la remise des prix, à New-York en novembre.  "On a l'ambition de créer un outil grand public, aussi facile à utiliser que Linkedin, Facebook ou Twitter, et elle a été perçue comme telle", se félicite son dirigeant. Klaxoon, qui a séduit 18 000 utilisateurs dans 114 pays en six mois, espère convaincre les Américains sur leur propre terrain. Avec l'ambition de booster son chiffre d'affaires, attendu autour d'1 million d'euros en 2015.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale