Actualité web & High tech sur Usine Digitale

CES 2016 : La Poste arrivera en force avec 15 start-up, 4 industriels et des facteurs...

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Pour la deuxième année consécutive, La Poste sera présente au CES, la grand-messe de l'électronique, début janvier à Las Vegas. Avec un stand cinq fois plus grand et une multitude de partenaires.

CES 2016 : La Poste arrivera en force avec 15 start-up, 4 industriels et des facteurs...
CES 2016 : La Poste arrivera en force avec 15 start-up, 4 industriels et des facteurs... © Sylvain Arnulf - L'Usine Digitale

Les postiers à Vegas, saison 2. Du 6 au 9 janvier, La Poste sera au rendez-vous du CES, le Consumer Electronics Show, pour la deuxième année consécutive. Elle était l'un des rares grands comptes français à tenir un stand lors de l'édition 2015. Elle se sentira un peu moins seule début 2016 car l'entreprise partagera son stand (cinq fois plus grand qu'en 2015) avec près de vingt entreprises françaises, petites et grandes. Un investissement de plusieurs centaines de milliers d'euros.

 

15 start-up...

La Poste va d'abord offrir le voyage à 15 start-up spécialistes de l'internet des objets qu'elle a repéré ces derniers mois dans cinq régions : Ile de France, Aquitaine, Pays de la Loire, Nord Pas de Calais et Languedoc-Roussilon. "Nous en avons d'abord sélectionné 100, dans les domaines de l'habitat, la e-santé, le bien-être, la silver economy, l'énergie, puis réduit la liste à 33 jeunes pousses que nous avons intégrées à un programme d'accélération de business, avec un accompagnement par des experts. Puis, sur ces 33, 15, en hyper-accélération, vont venir avec nous à Vegas" détaille Muriel Barnéoud, PDG de Docapost et porte-parole de la Branche Numérique de La Poste. Ces pépites de l'internet des objets monteront des produits et services qui auront vocation à intégrer le futur Hub numérique de La Poste, dont les versions pro et grand public seront présentées à l'occasion du CES. Ces start-up seront également coachées avant, pendant et après l'événement.

 

...4 grands comptes...

La Poste emmènera aussi quatre grands comptes français : Legrand, Malakoff-Médéric, BNP Paribas Real Estate et les opticiens Atol. Pour démontrer que la "vieille économie, celle des industriels et du service, a une carte à jouer en renouvelant son business model, grâce à la technologie et aux objets connectés", explique Muriel Barnéoud. Chacun présentera un cas d'usage innovant sur le stand de La Poste.

 

... et des facteurs

Derniers invités surprises de la délégation de La Poste aux CES : des facteurs ! "Dans notre future proposition de valeur, il y a aura du service, et de l'humain. Et la meilleure façon de le prouver est d'emmener des facteurs, qui ont émis des idées et des projets dans le programme Facteo de digitalisation du métier. On les a sélectionnés en interne de la même manière qu'on a choisi les start-up en externe", explique la porte parole de la branche numérique de La Poste.

 

Celle-ci veut faire de cette présence au CES un temps fort de son programme French IOT. Une démarche qu'elle compte mener dans la durée. Cette présence française "ne peut pas être un feu de paille" prévient Muriel Barnéoud. "On travaille à l'industrialisation de la démarche : comment soutenir les lauréats, les accompagner, tout en se renouvelant et en accompagnant de nouveaux acteurs". Rendez-vous en 2017, donc.

 

Les 15 start-up emmenées par La Poste

Smart home / smart building

Air Serenity, un purificateur d’air connecté qui suit la qualité de l'air respiré et fournit des conseils adaptés
Gablys Lockit, une solution de sécurisation de l’ordinateur, qui grâce à l’analyse de l’activité en temps réel, devient un coach de bien-être au travail
Smart&Blue, avec Hydrao, une pomme de douche intelligente pour une meilleure gestion de l'eau

Silver economie

Auxivia, une gamme d’objets connectés santé et bien-être, tels que le verre connecté, qui accompagne les personnes âgées et leurs aidants au quotidien
Telegrafik, une startup du Big Data, à la frontière de l'Internet des Objets et de la Silver Economie, qui propose des services connectés intergénérationnels
Hakisa, une technologie innovante de Hub Social intergénérationnel

E-santé / bien-être

Medissimo, le pilulier connecté
e-takescare, le thermomètre connecté
Jagger-Lewis, le collier connecté pour chiens

Transition énergétique

IQSpot, une solution légère pour réduire ses consommations énergétiques en incitant à un meilleur usage énergétique du bâtiment
Sensing Labs, des capteurs pour favoriser les économies d’énergie

Techno / loisirs

Craft ai, une plateforme d’Intelligence artificielle qui permet aux développeurs de concevoir et d’intégrer une automatisation contextualisée et personnalisée dans leurs applications IoT
Plussh, l'application de livestream made in France

Smart city

Parking Facile, un service de gestion de places de stationnement
Aguila Technologies, avec EZI Sharing, le premier objet connecté conçu pour sécuriser et favoriser la location de biens entre particuliers

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale