Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[CES 2017] Avec Gaspard, Hector veut prévenir les escarres

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

[UN JOUR, UNE START-UP] Jusqu'au CES 2017, L'Usine Digitale vous présente chaque jour une start-up française exposante. Aujourd'hui, nous découvrons Hector et son tracker permettant d’amélioer le quotidien des personnes en fauteuil roulant.

Avec Gaspard, Hector veut prévenir les escarres
Placé sous le coussin anti-escarres, Gaspard permet de prévenir les mauvais positionnements. © Hector

A lire aussi

Hector, le thermomètre connecté made in Pays de la Loire

Hector, le thermomètre connecté made in Pays de la Loire

Déjà présent au CES 2016 avec son cube connecté Hector, la start-up ligérienne y présentera cette année Gaspard. Ce produit connecté est spécifiquement dédié aux personnes en fauteuil roulant. "Il s’agit d’un fin tapis qui se positionne en dessous du coussin anti-escarre. Gaspard est doté de capteurs qui analysent la pression des appuis, les mouvements et le poids de l’utilisateur afin de mesurer une éventuelle mauvaise position assise", explique Morgan Lavaux, co-fondateur avec Valentin Roy de la start-up qui se développe entre Angers et Nantes.

 

Un prototype fonctionnel

Gaspard s’inscrit dans une logique de prévention des escarres et des pathologies liées pour les personnes à mobilité réduite lors de leur retour à domicile. "Le tapis se connecte en Bluetooth au mobile. Et l’application, dotée d’une interface gamifiée, est capable d’alerter l’utilisateur ou l’aidant d’une dégradation de la qualité de l’assise ou d’une mauvaise position dans le fauteuil", explique le jeune entrepreneur. En réflexion depuis deux ans, ce projet a été relancé depuis quatre mois. La start-up, qui bénéficie de l’expérience acquise sur le développement du cube Hector, dispose déjà d’un prototype fonctionnel. "Actuellement, nous le présentons aux prescripteurs du marché. Des tests doivent démarrer avec des hôpitaux régionaux début 2017. Pour l’industrialisation, nous sommes accompagnés par Eolane. L’objectif est de sortir Gaspard fin 2017", indique Morgan Lavaux, qui part au CES avec la délégation de Business France.

 

dans La Cité de l’objet connecté

Début 2016, la start-up avait levé 200 000 euros. Ces fonds, comme ceux issus des ventes d’Hector, lui permettant aujourd’hui d’assurer le développement de ce second produit. La start-up commercialise sa station météo connectée depuis mars 2016. Elle en a aujourd’hui produit et vendu 6 000. Démarrée à la Cité de l’objet connecté d’Angers, la production de la carte électronique est aujourd’hui assurée par Eolane à Combrée (49). La start-up (5 salariés) devrait atteindre un chiffre d’affaires de 300 000 € au 31 décembre 2016.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale