Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[CES 2017] NaturSoftware crée une interface numérique centrée sur l'humain

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

[UN JOUR, UNE START-UP]  La solution IRIS développé par NaturSoftware permet de communiquer par des moyens naturels et en mode collaboratif avec les outils numériques.

NaturSoftware crée une interface numérique centrée sur l'humain
[CES 2017] NaturSoftware crée une interface numérique centrée sur l'humain © Natur Software

"Nous communiquons avec nos pairs avec nos moyens naturels : pourquoi la technologie ne serait-elle pas capable de s’adapter à cette manière de communiquer", questionne Ulysse Semde, le président de la société NaturSoftware de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) à qui l’on doit la conception d’IRIS, la première solution collaborative en réalité augmentée et centrée sur l’humain. "Nous transmettons les interactions avec la technologie en les rendant plus naturelles et cela en nous basant sur la reconnaissance gestuelle, tactile, vocale et émotionnelle", poursuit-il.

 

calcul du "quotidient émotionnel" d'un groupe

Le système imaginé par la start-up repose sur une box de forme cubique connectée à la fois à un capteur de type kinect de Microsoft, comme ceux utilisés dans les jeux vidéo, et à un mode d’affichage qui peut être un vidéoprojecteur ou un écran. "Cela fonctionne naturellement. Lorsque vous entrez dans une pièce qui peut être par exemple une salle de réunion ou un open space, le dispositif d’intelligence artificielle d’IRIS, que nous avons baptisé AVA, vous reconnaît et il suffit juste de lever la main pour prendre le contrôle de l’interface avec laquelle vous travaillez habituellement. Les systèmes sont faits pour être utilisée via des claviers ou des souris, nous nous les transformons pour qu’ils soient utilisables par le geste ou la parole. La réalité augmentée permet aussi de travailler en mode collaboratif à distance", détaille Ulysse Semde.


A partir des données du dispositif de reconnaissance faciale contenu dans le capteur Kinect, un algorithme peut aussi calculer le "coefficient émotionnel" d’un groupe et déceler d’éventuels problèmes de motivation ou d’engagement des salariés afin de guider les décisions du top management.

 

outil idéal pour la formation

La start-up qui emploie cinq personnes adresse sa solution aux entreprises et aux grands comptes. Elle a aussi signé un important contrat avec un organisme de formation en vue d’une utilisation pour le soutien scolaire. "Notre produit convient très bien au monde scolaire car l’expérience de formation se trouve transformée. Par ailleurs, les élèves ont l’habitude d’utiliser des capteurs que l’on trouve dans les jeux vidéo. Enfin IRIS permet aux professeurs ou aux intervenants de former les élèves sans forcément se déplacer", assure Ulysse Semde.


La technologie d’IRIS est également bien adaptée pour permettre aux personnes souffrant de handicap d’interagir avec les outils numériques.


NaturSoftware a réalisé 200 000 euros de chiffre d’affaires en 2016 mais caresse l’ambition de tripler voire de quadrupler ce montant en 2017.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Yann Bouju

17/01/2017 09h33 - Yann Bouju

Où est la réalité augmentée là dedans ? Comment peut-on imaginer "calculer" un coefficient emotionnel (et pas un quotidien emotionnel comme écrit dans votre titre) à partir d'un tracking de squelette par la kinect, sans même essayer de faire matcher cela avec un modèle psychologique des émotions (bon courage) ?? Ca paraît un peu tiré par les cheveux tout ça.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale