Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[CES 2017] PKvitality invente une montre connectée pour prendre sa glycémie sans se piquer

| mis à jour le 05 janvier 2017 à 02H02
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

PKVitality, filiale biotech de la start-up PK Paris, lance une montre connectée déclinée en deux versions : une pour diabétiques et une pour sportifs.

PKvitality invente une montre connectée pour prendre sa glycémie sans se piquer
[CES 2017] PKvitality invente une montre connectée pour prendre sa glycémie sans se piquer © PK vitality

Patches, lentilles de contact, lecteurs laser : plusieurs pistes sont explorées pour permettre aux diabétiques de contrôler leur glycémie sans piqure. Beaucoup de dispositifs sont encore à l'état de prototypes et les géants technologiques comme Google et Apple n'ont pas encore réussi à intégrer cette fonction à leurs montres intelligentes.

 

Une start-up française est en passe de réaliser cette prouesse : PK vitality, filiale de PK Paris, fabricant d'accessoires pour smartphones et ordinateurs (clés USB, écouteurs sans fil…). La société présente au CES un enregistreur d'activité physique, K'Track, à porter au poignet comme une montre, et qui monitore le taux d'insuline dans le sang en temps réel.

 

une petite pression plutôt qu'une piqûre

A priori, l'objet ressemble aux nombreuses montres intelligentes déjà sur le marché. Son secret se cache à l'arrière du cadran : on peut y glisser une capsule qui analyse en temps réel le contenu de la peau. "C'est comme une langue qui goûte la peau et l'analyse du point de vue chimique", explique Luc Pierart, fondateur et CEO PK vitality. La start-up a nommé ce système "Skin Taste" et pourrait à terme l'intégrer à tout type d'objet : bracelet, brassards, et montres. Plusieurs marqueurs physiologiques pourraient être analysés, mais PK vitality s'est concentré sur deux cas d'usage pour débuter. Le diabète, d'abord, qui touche plus de 400 millions de personnes dans le monde. Les insulino-dépendants ne seraient plus contraints de se piquer le bout du doigt plusieurs fois par jour et ne sentiraient qu'une très légère pression au moment de l'analyse.

 

Un indicateur de performance pour sportifs

PK Vitality a prévu une autre déclinaison, la K'Track Athlete, qui permet le suivi de l'acide lactique en temps réel durant l'effort. Ce type de test n'était jusqu'alors disponible que par prise de sang : désormais, les athlètes et leurs coachs pourront suivre leur niveau d'acide lactique, un facteur clé pour optimiser leurs performances et réduire leur temps de récupération.

 

Les deux premiers modèles de montres fonctionnent avec des capsules, d'une autonomie d'un mois environ. Les recharges sont vendues 99 euros pour le glucose et 149 euros pour le lactate. A ce prix, PK vitality se dit compétitif par rapport aux méthodes traditionnelles de suivi, pour un confort d'utilisation bien plus important.

 

La K'Track Glucose sera vendue 149 euros et la K'Track Athlete 199 euros dans le courant de l'année. Le produit a reçu le prix de meilleure nouveauté dans la catégorie "Technologie pour un monde meilleur" des CES Awards.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

8 commentaires

Isambert pascal

14/01/2017 11h11 - Isambert pascal

Bonjour, Je suis diabétique de type 1 et me pique 4 à 6 fois par jour les doigts en insulinotherapie fonctionnelle. Je vous tenir de m'adresser votre documentation et serait ravi de pouvoir vous aider d'une quelconque manière que ce soit à faire avancer votre technologie. J'espère également qu'un compromis pourra être trouvé avec la sécurité pour aider à l'achat. Quel est le prix d'une montre "skin taste" ? Bonne continuation dans vos recherches, j'ai hâte de voir la suite ;) !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

El ouerdi Abdelilah

13/01/2017 08h59 - El ouerdi Abdelilah

C'est bien beau tout ça, mais pas à la portée de tout le monde ce qui est extrêmement dommage. Je vous suggère d'ajouter l'option énonciations pour les malvoyants comme moi. J'espère que dans un avenir proche la sécurité social pourras prendre à sa charge une partie ou la totalité du montant. Cela fera des vacances pour nos doigts...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

PEILLON Florence

11/01/2017 19h58 - PEILLON Florence

DID 1 depuis 1964 ce serait super pour moi mais je suis en invalidité depuis 10 ans donc pb financier alors si la sécu pouvait prendre en charge ce système... mais serais très intéressée car did très instable depuis 52 ans malgré suivi très régulier et 3 grossesses 7 piqûres par jour et 10 analyses par 24h alors cela changerait !! jMerci pour vos découvertes entre nous vous avez flairé le bon filon car aujourd'hui les diabétiques ne se prennent plus en charge et je suis "une survivante" et très fière de l'être. J'espère que je pourrais bénéficier de votre découverte en attendant les cellules souches ...l'avenir appartient aux découvreurs Merci de m'adresser votre doc car ce peut être un cadeau d'anniversaire !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Rayann

07/01/2017 14h46 - Rayann

"...La K'Track Glucose sera vendue 149 euros et la K'Track Athlete 199 euros dans le courant de l'année..." Comment peuvent-ils prévoir de commercialiser cette montre dans le courant de l’année alors qu’aucun test clinique n’a encore été réalisé? Il existe d’autre projets semblables bien antérieur à celui-là, on attend toujours leurs sorties... Enfin, je ne remet pas en doute la fiabilité de ce produit, mais je suis étonné qu’une petite start-up sorte ce concept, alors que de grands groupes (Apple, Google) s’y sont cassés les dents et ont fini par jeter l’éponge. Et puis, vu les tarifs annoncés, ce produit n’étant pas encore pris en charge par la sécu (le sera-t-il un jour? Mystère...), seuls les diabétiques aisés pourront se le payer. Les autres devront se contenter de leurs glucomèrtres traditionnels.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

truffre

08/01/2017 13h22 - truffre

pas besoin d'autorisation de mise sur le marché, ce n'est pas un médicament ! Pourquoi une petite startup française ne pourrait pas vaincre les goliaths ??? Et 100€ par mois c'est possible à prendre par une mutuelle complémentaire, en tout cas dès qu'elle est mise en vente je la prends.

Signaler un abus

Veiovis

08/01/2017 13h39 - Veiovis

Qu'il y ait des tests ou non qui valident ou non le produit, cela ne sera pas un problème, puisque les diabétiques possèdent un lecteur de glycémie remboursé par la sécu. Il suffira de comparer les mesures des 2 appareils (montre et lecteur glycémie sécu) et de voir si la montre est fiable ou pas ! Si elle n'est pas fiable, les acheteurs le feront savoir très rapidement sur les réseaux sociaux et commentaires des sites Internet. Ce concept me plaît bien plus que le freestyle (qui présente des problèmes de maintien -puisqu'il faut scotcher sur le bras étant donné que la "colle" n'est pas suffisante- et qui amène des allergies nombreuses -brûlures, pb de peaux décrits sur les forums) et qu'il faut, en plus, porter constamment. (étant donné la difficulté à l'installer et à le maintenir en place !) La montre est un très bon concept. On la met, ou pas. Par contre je reste septique sur les 15 secondes exigées (appui bouton) et donc, aux messages d'erreur qui pourraient avoir lieu. En tout cas, je suis prête à investir 149€ pour un testeur discret et qui sera bien pratique au travail ou n'importe où l'on se trouve. Car c'est le problème des diabétiques : prendre la glycémie plusieurs fois par jour, sans devoir quitter son poste de travail. Car avec les appareils actuels, il faut se "cacher", et manipuler languettes/aiguilles, sans parler de la goutte de sang qui ne vient pas ou n'est pas assez importante (et il faut se repiquer X fois et brader plusieurs languettes) ou alors qui est trop abondante (et on pisse comme un goret) Mes interrogations portent sur le système de "piqûre" ou de contact avec la peau de cette montre (l'entretien de la partie en contact avec la peau : avec un changement de cette partie qui pique, ou un nettoyage ?) Si elle s'avère fiable et pratique, elle devrait très rapidement être remboursée, car ce sera une sacrée économie (languettes + aiguilles) pour la sécu ! En tout cas, dès qu'elle sera commercialisée, j'investirai immédiatement car le travail ne me permet pas de me libérer comme je le souhaite pour prendre les glycémies actuelles. Et je ne manquerai pas d'émettre mon avis (positif ou négatif) de ce produit, sur les différents sites qui en feront la publicité ou la vente. Par la même occasion, j'accepte de faire partie du panel des "cobayes" en vue de tester, analyser et émettre des critiques (positives ou non) sur ce produit ! Mon mail est tout simplement mon pseudo sur wanadoo :)

Signaler un abus

Madec

07/01/2017 09h59 - Madec

Merci pour vos recherches et rendent la vie plus simple aux diabétiques.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

zaknoun hamouda

05/01/2017 19h29 - zaknoun hamouda

Je suis insulino-dépendant depuis 28 années et à mon age (46) je garde encore espoir.Si je peux me permettre,vous avez eu une idée formidable. Merci,à vous tous,

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale