Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[CES 2017] Pour Bosch, la personnalisation est le prochain défi de l'IoT

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Une connectivité "simple" et "personnalisée" : c'est ce que veut apporter l'équipementier allemand Bosch à travers ses innovations présentées au CES.

Pour Bosch, la personnalisation est le prochain défi de l'IoT
[CES 2017] Pour Bosch, la personnalisation est le prochain défi de l'IoT © Sylvain Arnulf - L'Usine Digitale

A l'horizon 2020, Bosch prévoit que tous ses produits électroniques soient connectés. Mais la connectivité seule ne suffit plus. L'entreprise veut y ajouter une couche d'intelligence pour "faire des objets des partenaires". "Nous voyons la personnalisation comme la prochaine grande tendance de l'IoT", annonce le Dr Werner Struth, membre du comité de direction.

 

assistants de mobilité

 

 

Plutôt que de créer un assistant personnel multi-fonctions à la Google Home ou Amazon Echo, Bosch veut plutôt injecter de l'intelligence dans tous les objets du quotidien, grâce notamment à ses capteurs Mems. L'allemand présente au CES une interface automobile qui s'adapte aux préférences du conducteur, un assistant de parking basé sur le crowdsourcing (les participants scannent leur environnement et indiquent aux autres membres de la communauté les places de stationnement libres), et un tableau de bord connecté pour moto ou scooter, fonctionnant de pair avec le smartphone du conducteur.

 

une maison encore plus smart

 

 

Bosch met aussi l'accent sur la robotique pour la maison avec deux assistants domotiques : Kuri, un petit robot multi-fonctions sur roues bardé de capteurs (sorte de vitrine technologique de la start-up Mayfield Robotics  soutenue par l'équipementier) et le concept Mykie (My kitchen elf), un assistant personnel pour la cuisine qui répond aux questions des utilisateurs par la voix. Il complète aussi sa gamme de produits connectés pour la maison avec des détecteurs de fumée et de mouvements, en plus de ses caméras d'intérieur et d'extérieur.

 

un capteur pour monitorer l'altitude

Le groupe allemand présente également un capteur miniaturisé et toujours plus performant, le BMP380, spécialisé dans le suivi de l'altitude, grâce à la mesure de la pression barométrique. Il pourra être utilisé comme stabilisateur de drone ou pour améliorer la précision des enregistreurs d'activité physique. De quoi ouvrir de nouvelles perspectives aux fabricants d'objets connectés.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale