Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[CES 2017] Renault crée la surprise avec une voiture open source

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo Renault est présent au CES de Las Vegas sur le stand du fabricant de microprocesseurs ARM, avec un concept-car étonnant baptisé POM, créé avec la start-up italienne OSV.

Renault crée la surprise avec une voiture open source
Le Renault POM exposé dans le centre de documentation du Technocentre de Guyancourt. © Sylvain Arnulf - L'Usine Digitale

Si Carlos Ghosn fait partie des conférenciers de ce CES 2017, il parlera au nom de Nissan. Les constructeurs automobiles français ont jusqu'ici brillé par leur absence au grand rendez-vous annuel de l'électronique, alors que leurs concurrents allemands, américains et asiatiques sont présents en force. C'est (presque) du passé pour cette 51ème édition avec la présence surprise de Renault. Non pas sur son propre stand, mais sur celui d'un de ses partenaires, le fabricant de microprocesseurs ARM.

 

pom, une plate-forme pour innover

Le constructeur français n'y présente pas un véhicule autonome ou connecté comme attendu, mais une petite voiture open source. Une façon de mettre en valeur sa politique d'open innovation et son travail avec les start-up. Le concept-car, baptisé POM (mais n'y voyez pas un clin d'œil à Apple), a été conçu en partenariat avec la start-up italienne OSV (Open Source Vehicle) et ARM, pour la partie cloud et sofware.

 

Il s'agit d'un véhicule électrique brut de décoffrage, façon Lego ou Transformers, conçu sur base de la Twizy, destiné aux inventeurs du monde entier. "POM est un kit de développement automobile destiné aux étudiants, start-up, chercheurs, qui vont pouvoir créer des services et de nouveaux usages", indique Frédéric Auzas, chef de projet POM. "Ils pourront modifier le software grâce à cette base open source".

 

Une base à personnaliser

Renault veut faire naître une communauté de développeurs qui alimenteront un "POM store", un magasin d'applications, et développeront leurs propres versions du véhicule. Les contributeurs du projet OSV (entrepreneurs, développeurs, designers, ingénieurs) seront aussi invités à participer. On peut imaginer des déclinaisons pour la logistique urbaine du dernier kilomètre, des usages sportifs, liés à la sécurité... des marchés de niche à inventer.

 

Le choix de la Twizy comme base de ce nouveau concept n'est pas un hasard. "Il existe déjà une communauté de makers qui modifient et customisent le véhicule pour l'adapter à leurs usages", constate Frédéric Auzas C'est ce qui a inspiré des salariés de Renault qui ont soufflé ce projet lors d'un challenge d'innovation interne, le Pitch and POC.

 

Renault POM Open Source Hardware EV platform from OSVehicle on Vimeo.

 

cable de recharge lumineux et t-shirt connecté

Renault présente jusqu'au 10 janvier au CES deux autres projets issus d'une collaboration avec des start-up : le câble de rechargement de véhicules électriques Light Pulse, qui matérialise la recharge par des diodes lumineuses, et un t-shirt connecté pour les conducteurs, développé avec la start-up italienne Sensoria.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale