Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[CES 2017] Une brosse à cheveux intelligente signée Kérastase, le pari de L’Oréal et Withings

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

L’Oréal renouvelle sa présence au CES 2017. Et présente une brosse connectée conçue avec Withings pour sa marque de produits capillaire Kérastase. Après le patch connecté développé avec la start-up M-10 pour La Roche Posay, le groupe de cosmétique poursuit ainsi sa volonté d’offrir plus de conseils aux consommateurs.

Une brosse à cheveux intelligente signée Kérastase, le pari de L’Oréal et Withings [Vidéo]
[CES 2017] Une brosse à cheveux intelligente signée Kérastase, le pari de L’Oréal et Withings © Withings

Le CES de Las Vegas s’impose une fois de plus comme une vitrine d’innovation pour L’Oréal ! Après le patch connecté en 2016, le groupe de cosmétique présente cette année… une brosse connectée. Développée en partenariat avec Withings et le Tech Incubateur de L’Oréal Recherche et Innovation, cette innovation a été spécifiquement développée pour Kérastase, la marque experte en produit capillaire du groupe. Et ce, dans un but précis : offrir un nouveau service et enrichir l’expérience consommateur.


Une brosse à cheveux intelligente connectée…


 

Comment ça marche ? Cette brosse connectée repose sur deux volets : la qualité du brossage et la santé du cheveu. Pour une mesure complète, quatre capteurs ont été intégrés à la brosse : un micro qui enregistre le son généré par le brossage et calcule donc la souplesse du cheveu ; un capteur de force qui mesure la puissance du brossage ;  un accéléromètre couplé à un gyroscope qui évalue la rapidité ; et enfin, un capteur de conductivité qui analyse l’environnement et détermine si le cheveu est sec ou humide. Des algorithmes interprètent instantanément les données qui s’affichent sur une application mobile dédiée, sous forme de score.
Pas besoin d’avoir son smartphone à proximité de la brosse : la connexion avec l’application se fait par Wifi ou Bluetooth. Des informations sur les produits, des conseils de coiffage et des tutoriels sont ensuite proposés par Kérastase. Les mesures s’améliorent ensuite au fur et à mesure de l’utilisation de la brosse.
 

 …comme outil de fidélisation

"Lorsque j’ai repris la marque en 2013, la première chose que j’ai souhaité, c’est avoir un outil de diagnostic quotidien à la maison", se souvient Vincent Nidia, directeur général de Kérastase.  Et l’idée n’était pas tirée par les cheveux (on ose le jeu de mots), puisque de son côté Guive Balooch, vice-président de l’incubateur du groupe installé dans la Silicon Valley, avait lui aussi le même projet en tête : "C’est Guive qui a permis de développer le projet", insiste Vincent Nidia.

Cette brosse connectée s’inscrit dans la même stratégie que l’application Make up Genius de L’Oréal Paris et le patch connecté La Roche Posay qui suit l’exposition aux UV. Car pour le groupe, l’avenir de ses marques passe impérativement par cette notion de service.  "Les consommateurs ont besoin de conseils personnalisés, et c’est notre rôle de développer ce type de produits", affirme Guive Balooch. Et Vincent Nidia d’ajouter : "L’expression ‘cheveux’ est la première requête sur Google. Fournir des informations sur l’état de qualité de cheveux répond à une demande de fond dans tous les pays du monde. En tant que première marque professionnelle pour les cheveux, Kérastase est doit être en mesure de donner le niveau de conseils haut de gamme au quotidien."


Une collaboration tripartite

Quant au choix de Withings, cela s’est fait assez naturellement. "Lorsque j’ai commencé à réfléchir au développement de produits connectés, je voulais absolument travailler avec des experts en santé connectée. Withings est un expert en objets connectés dédiés au bien-être, et j’adore leurs produits", nous explique tout simplement Guive Ballooch.

Julien de Préaumont, directeur marketing de Withings, affirme quant à lui "avoir trouvé le projet très excitant. Cela révolutionne un geste beauté du quotidien." Les discussions ont débuté il y a deux ans. Il a fallu ensuite 18 mois pour développer le produit. "Cela a été assez vite", remarque Guive Ballooch. Et les trois acteurs sont unanimes : "Il s’agit d’un vrai partenariat tripartite". Withing se  charge des capteurs et des mesures, L’Oréal des algorithmes, et Kérastase du design et des recommandations.

Et si le patron de l’incubateur admet que ce n’est pas forcément simple de travailler à trois, il est convaincu de la valeur ajoutée de cette méthode de travail. Et le résultat est plutôt positif, puisque cette brosse à cheveux d’un nouveau genre a été récompensée d’un Award par le CES 2017, dans la catégorie Health&Fitness.

Il faudra cependant encore attendre quelque temps avant sa mise sur le marché. Le temps d’affiner les algorithmes. Elle sera commercialisée fin 2017 dans 60 salons de coiffure Kérastase et sur Internet à un prix inférieur à 200 €. Et pas question pour le moment de développer le produit sous d'autres marques : "C'est un développement Kérastase", insiste Vincent Nidia. Au-delà du CES, la communication sera quant à elle digitale, bien sûr, à commencer par un relai sur les réseaux sociaux.
 

Présention de la brosse conectée Kérastase en vidéo

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale