Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Cinq objets pour un bureau connecté

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Box environnementale, borne interactive, outils de suivi du bien-être… Une nouvelle génération d’objets connectés pour le bureau arrive. Notre sélection.

Rubix Pod surveille l’environnement de travail


Température, taux d’humidité, intensité lumineuse, bruit… Posée dans un bureau, la Rubix Pod mesure pas moins de douze paramètres en continu. Son rôle : surveiller la qualité de l’environnement de travail des salariés. Leur ressenti, qu’ils peuvent partager, et la collecte de données objectives permettent une cartographie précise du niveau de confort au travail. Un outil utile pour les DRH, qui pourrait aussi trouver sa place en milieu industriel et dans des lieux accueillant du public.

Notre avis : Une box qui, par sa technicité, semble plus adaptée aux usines et aux environnements industriels qu’aux open spaces.
 

La Loupe de Klaxoon stimule la créativité

Les tableaux interactifs façon Surface Hub, la tablette géante de Microsoft, investissent les salles de réunion des grands groupes… mais leur coût est prohibitif. En réaction, la start-up rennaise Klaxoon a conçu la « Loupe », qui permet de convertir n’importe quel écran en surface interactive. L’objet (une molette pour naviguer dans les menus) est la vitrine d’un réseau social interne. Il interpelle les communautés de l’entreprise en faisant remonter des sujets de réflexion. « L’idée est de rendre les murs plus inspirants et de permettre la prise de décision collective », résume Matthieu Beucher, le PDG de Klaxoon.

Notre avis : Un puissant outil de mobilisation des équipes qui se nourrit des interactions et se renouvelle en permanence.

 

Le Qub d’Axible matérialise des services

Vous connaissiez le bouton connecté, une interface pour déclencher une action contextuelle définie (et une seule). Voici sa version en trois dimensions, un dé à six faces connecté, conçu par Axible Technologies. Le Kub permet de déclencher six actions différentes. Autant de possibilités « de digitaliser certaines interactions récurrentes au sein d’une entreprise et de gagner en efficacité », souligne Cédric Rosemont, le directeur général de la start-up toulousaine. L’objet est donc un prétexte pour faire adopter des services de l’entreprise. Par exemple, le groupe de protection sociale Malakoff Médéric veut l’utiliser comme « assistant RH » pour les PME.

Notre avis :  Un outil intéressant, à condition qu’il soit alimenté par des services à valeur ajoutée.

 

Spire mesure le stress

Le réseau social LinkedIn a équipé un groupe d’employés de l’enregistreur d’activité Spire, un galet à porter en broche sur le torse ou à la ceinture. Objectif : suivre le niveau de stress de ces personnes via leur respiration. En cas de pic de tension, l’objet vibre discrètement et l’application propose des exercices de relaxation. Ce coaching permettrait de réduire le niveau de stress du travailleur. Un modèle qui doit encore être validé par des études cliniques.

Notre avis : Comme la box Rubix Pod, ce dispositif n’est pertinent que s’il s’intègre dans une politique plus large de bien-être sur le lieu de travail.

 

Inspear d’Arta Group invente l’écoute sélective

Du son spatialisé et personnalisé : cette tendance technologique de fond, vue au dernier Consumer electronic show (CES) de Las Vegas, est au cœur du projet du groupe normand Arta Group, leader mondial de la fabrication de protections auditives. Il a inventé des écouteurs permettant de couper le bruit ambiant (utile dans un open space surpeuplé) et contenant un assistant intelligent, pour faire de la traduction automatique, par exemple. Une sorte de compagnon de bureau caché dans l’oreille.

Notre avis : IBM travaille avec la start-up allemande Bragi à un dispositif similaire, preuve que ce type d’interface a de l’avenir.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale