Usine Digitale

Comment IBM invente une e-santé made in France

Par -

Comment IBM invente une e-santé made in France © Pascal Guittet

A quelques kilomètres de Nice, le centre de solutions métiers d’IBM de La Gaude a développé une expertise mondiale en santé. C’est ici que le géant informatique fait la démonstration des technologiques, qu’il proposera ensuite à ses clients à travers le monde.

Depuis 1961, il surplombe la ville de Nice. Lorsqu’IBM a fondé un centre à la Gaude, c’était pour servir les divisions produits, réseaux et télécoms, et réaliser des protocoles réseaux à l’heure où Internet n’existait pas encore. C’est entre cet établissement et une usine américaine qu’a été réalisée la première liaison transatlantique entre deux ordinateurs ! Depuis, La Gaude a pris de l’ampleur. Devenant un centre de solutions où travaille une centaine d’employés pour une dizaine de métiers : banque, villes intelligentes, énergie, santé… "Il s’agit d’un des deux centres mondiaux d’IBM - avec le site de Dallas - où le point d’entrée pour les clients passe par les métiers et leur transformation", raconte François Commagnac, responsable du secteur santé à La Gaude. Objectif du site, faire la démonstration des technologies et services qu’IBM peut proposer à ses clients pour valoriser et sécuriser leurs données, en utilisant les meilleurs cas d’usage puisés à travers le monde. Il faut donc leur en mettre plein la vue…

Des capteurs de surveillance cachés entre les bibelots

Dès l’entrée, l’attention est captée par un aquarium virtuel apposé sur le sol, dont les poissons colorés s’échappent lorsqu’on y pose le pied. Un concept développé par un partenaire d’IBM, qui a séduit plusieurs hôpitaux pour enfants. On pénètre ensuite dans le salon d’une personne âgée. Entre les bibelots, les chaises et la table, des capteurs invisibles mesurent la température de l’appartement, le taux de dioxyde carbone afin de savoir si plusieurs personnes s’y trouvent… Un projet pilote mené avec la ville italienne de Bolzano, pour voir comment les technologies peuvent participer au maintien à domicile des seniors et leur fournir le même niveau de services, sans dépenser plus. Trente personnes âgées ont ainsi été suivies durant un an. Affiché sur un mur (ou le téléphone portable du superviseur), un tableau de bord permet de visualiser chaque appartement représenté sous forme d’un bloc. Si une alerte rouge s’y déclenche, c’est le signe qu’un dysfonctionnement a été détecté par les capteurs, les services sociaux sont alors contactés. L’initiative a fait mouche : 1 800 appartements vont être équipés ainsi en Italie. IBM fournissant les logiciels initiés aux big data et aux algorithmes, ainsi que des prestations de conseil.

L’hôpital numérique grandeur nature

A La Gaude, les cinq spécialistes en charge de la santé œuvrent aussi pour faire de la e-santé - le suivi des patients à distance et l’hôpital numérique - une réalité en Europe. Dans une grande pièce ont donc été reproduits la chambre d’un patient, un bloc opératoire et un cabinet de médecin ! Le concept : le patient alité dispose d’un écran avec les informations concernant son examen, tandis qu’un autre écran détecte la présence de l’infirmière et lui indique les tâches qu’elle doit accomplir, les renseignements dont elle a besoin. Car IBM le revendique haut et fort, son objectif est d’"utiliser l’informatique pour simplifier les process des utilisateurs", explique Jean-Michel Corrieu, le dirigeant du centre de La Gaude. En intégrant ses logiciels dans les équipements médicaux, un médecin peut ainsi suivre à distance les signes vitaux de ses patients et être alerté en cas de complication. A La Gaude, il peut aussi s’initier à la téléconsultation. Dans le cabinet imaginé par IBM, le généraliste, accompagné de son patient, peut entrer en visioconférence avec un spécialiste. Grâce à des équipements médicaux connectés (stéthoscope, otoscope…), il pourra faire écouter les battements du cœur à son confrère, ou lui faire examiner, en l’étalonnant, la taille de grains de beauté. Une expérience qui a déjà séduit les Finlandais, et pourrait se révéler intéressante pour les déserts médicaux dans l’Hexagone.

Le robot Watson converti à la santé

Les curieux pourront aussi découvrir à La Gaude les applications de Watson, le robot à la renommée mondiale qui analyse les données - structurées ou non - plus vite que son ombre. En quelques clics, le logiciel est capable d’aider le médecin à la prise de décision. Il synthétise le dossier d’un patient pour en extraire les informations pertinentes, propose des tests de diagnostic, et suggère un traitement basé sur sa compréhension du cas et les meilleures pratiques en cours en oncologie, tout en justifiant son choix et lui attribuant un taux de confiance. Car l’analyse des données non structurées reste le point fort d’IBM. Avec un potentiel incroyable pour améliorer les soins de demain, veulent croire les experts de La Gaude...

Gaëlle Fleitour

Partagez l’info :

Publicité

Réagissez à cet article

Error pseudo!

Error Email!

Error Captcha!

Les plus lus de la rubrique «E-santé»

Les autres actualités de la rubrique «E-santé»

Focus