Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Comment la Caisse d’Epargne Normandie s'est mise au big data

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Cas d'école A l’occasion de l’événement Normandigital, la Caisse d’Epargne Normandie a expliqué comment elle a opéré, en quatre mois, sa mutation vers le big data. Un partenariat avec la start-up rouennaise Creative Data.

Comment la Caisse d’Epargne Normandie s'est mise au big data
Comment la Caisse d’Epargne Normandie s'est mise au big data © cc Ron Mader - Flickr

Une occasion  unique. A l’occasion des rencontres normandes du numérique (Normandigital), organisées par le club TIC de Normandie à la CCI de Rouen jeudi 31 mars, la Caisse d’Epargne Normandie (230 agences, 1800 collaborateurs) a dévoilé sa révolution big data, 

 

La banque a détaillé son cheminement vers l’intégration progressive du big data dans ses métiers. "Nous avions décidé en 2015 de refondre le pilotage de nos agences. Cela impliquait un travail sur les données. Et nous nous sommes adressés à Creative Data, une start-up rouennaise spécialiste de du big data et de l’analyse prédictive', a expliqué Guillaume Cordelier, DSI de Caisse d’Epargne Normandie.

 

Collaboration avec la start-up Creative Data

"Nous n’avons pas apporté une solution toute faite à la Caisse d’Epargne. Nous avons co-construit une solution avec ses équipes", précise Arnaud Muller, le dirigeant-fondateur de Créative Data (23 salariés) qui a lancé en septembre 2015 une plate-forme big data pour ses clients.  En l’espace de quatre mois, l’équipe "mixte" - Caisse d’Epargne et Creative Data - a cheminé vers un premier socle technique qui va permettre à l’Ecureuil d’intégrer le big data dans ses différents métiers (marketing, communication, ressources humaines…) avec des « couches sécurité » spécifiques à l’activité bancaire.

 

faire parler les données historiques des agences

Le premier étage de la fusée concerne l’exploitation des données agence. L’objectif poursuivi est de disposer "en instantané de toutes les données sur les fonds de commerce des 230 agences", note Bertrand Louchez, directeur de la communication de la Caisse d’Epargne Normandie. En attendant la collecte en temps réel qui n’est pas encore d’actualité, la banque a chargé trois ans d’historiques d’opérations clients et dispose ainsi d’une "finesse d’information importante". Le directeur d’agence peut désormais accéder à toutes les données en autonomie.

 

anticiper les besoins des clients 

Le deuxième étage de la fusée concernera le marketing prédictif dans la relation client à partir des "comportements" des comptes clients, des clients sur les réseaux sociaux et les sites web. "L’enjeu est la personnalisation de la relation client", explique Guillaume Cordelier.  L’analyse prédictive en la matière vise à "connaître leurs besoins avant qu’ils ne les connaissent eux-mêmes, résume le DSI de Caisse d’Epargne Normandie. Notre Objectifest de proposer le bon service, au bon client au bon moment ».

 

C’est ce que visent les sites d’e-commerce, à commencer par Amazon. Comme l’a précisé Stéphane Canu, enseignant-chercheur à l’INSA de Rouen et spécialiste de la science des données, 30 % du chiffre d’affaires d’Amazon provient aujourd’hui des "recommandations" (vous avez aimé ceci, vous aimerez aussi cela).

 

30 nouveaux serveurs

Pour permettre cette mutation vers le big data, la Caisse d’Epargne Normandie a du accroître sa puissance de calcul de façon très significative.  Elle s’est, pour cela, équipée de 30 nouveaux serveurs informatiques. Quant à la solution technique achetée à Creative Data, elle se présente "toute assemblée, explique Guillaume Cordelier. C’est une somme de plusieurs technologies qui permet à la fois l’extraction de données, leur stockage et leur visualisation". La solution Creative Data se branche directement, façon plug and play, sur l’infrastructure réseau de la Caisse d’Epargne.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale