Actualité web & High tech sur Usine Digitale

"Connect", l'usine du futur d'Air Liquide ouvrira en 2017 près de Lyon

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs 3D, réalité augmentée, interfaces tactiles... le futur centre de contrôle d'Air Liquide, qui verra le jour en 2017 près de Lyon, sera résolument high tech. Il vient d'être labellisé par "l'Alliance pour l'Industrie du futur".

Connect, l'usine du futur d'Air Liquide ouvrira en 2017 près de Lyon
"Connect", l'usine du futur d'Air Liquide ouvrira en 2017 près de Lyon © Air Liquide

Il y a un an, Air Liquide se montrait peu disert sur le projet pilote d’usine du futur sur lequel il planchait. Sa discrétion a payé. L’industriel français, numéro un mondial des gaz industriels et médicaux (15,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2014), a vu le 9 février son projet "Connect" labellisé "vitrine technologique" par l'Alliance pour l'Industrie du futur, qui réunit les organisations professionnelles de l’Industrie et du Numérique pour gérer le déploiement du plan "Industrie du Futur" en France.

 

20 millions d'euros

Air Liquide va investir 20 millions d’euros d’ici 2017 pour rendre opérationnel Connect. En quoi consiste-t-il ? Il s’agit de créer en région lyonnaise un centre de pilotage "unique dans l’industrie des gaz industriels", affirme le groupe, car "capable de piloter et d’optimiser la production, l’efficacité énergétique et la fiabilité" d’une vingtaine de sites français alimentant par canalisation des clients industriels en oxygène, azote, argon et hydrogène. Mais aussi de mener des actions de maintenance prédictives. Les équipes des sites pourraient ainsi se concentrer pour leur part sur la sécurité et la disponibilité des équipements.

 

Lire la suite sur L'Usine Nouvelle

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

à la une

Description obligatoire

Facebook fait voler son drone pour connecter les populations isolées

Le drone solaire conçu par Facebook pour connecter les populations des zones de la planète qui n'ont pas encore accès à internet est sorti de son hangar.

Baptisé Aquila, il a tenu en l'air 96 minutes à 600 mètres d'altitude pour son premier vol ce 21 juillet.

À terme, l'entreprise de Mark Zuckerberg voudrait lancer des flottes de ces engins capables de communiquer entre eux, à 18 kilomètres d'altitude.

23/07/2016 - 12h00 |

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale