Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Coorpacademy, la start-up qui soigne la sous-digitalisation des entreprises du Nord

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Seules 20% des entreprises de la nouvelle région Nord-Pas de Calais-Picardie utilisent le digital pour la vente en ligne ou le cloud et 20% ne disposent même pas d'un adresse mail. Pour tenter de combler ce déficit de digitalisation, la CCI de région promeut la formation en ligne de type MOOC proposée par la plateforme Coorpacademy.

Coorpacademy, la start-up qui soigne la sous-digitalisation des entreprises du Nord
Coorpacademy, la start-up qui soigne la sous-digitalisation des entreprises du Nord

Alors qu’Euratechnologies, la Plaine Image, la Serre Numérique ou encore OVH s’illustrent en créant emplois et valeurs ajoutées exceptionnelles, voilà qu’une étude de conjoncture publiée par la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI ) du Nord-Pas de Calais-Picardie présente une image plus nuancée de la digitalisation des entreprises régionales. "De manière surprenante, près d’une entreprise sur cinq n’a toujours pas de connexion internet dédiée sur son lieu de travail', souligne la CCI, tout en précisant que, "pour 95% d’entre elles, il s’agit de TPE".

 

Le digital ? connais (presque) pas !

De même, moins de 20% des entreprises interrogées réalisent de la vente en ligne, utilisent la visio-conférence, le cloud, le e-learning, ou des plateformes collaboratives. Il apparait également que, selon les secteurs d’activités, 20% à 40% des entreprises utilisent les réseaux sociaux et intranet. On ne s’étonnera pas alors que 33% des chefs d’entreprises déclarent que "le développement du digital n'a pas d'impact pour leur société". Dans ce contexte, la CCI met toutefois deux éléments positifs en relief : 38% des dirigeants d’entreprises considèrent que le digital leur permet de mieux connaitre leurs clients et 32% y voient une possibilité de conquérir de nouveaux marchés.

 

Face à cette situation, estime la CCI de région Nord de France, "la question n’est plus de savoir s’il faut que les TPE/PME se convertissent au numérique, mais comment elles peuvent s’y prendre efficacement". Pour y répondre, l’institution consulaire a choisi de s’associer avec Coorpacademy pour proposer aux chefs d’entreprise régionale une formation continue en ligne à la culture digitale et ce, avec un tarif privilégié (50% de remise sur le cout annuel en accès individuel).

 

La CCI mise sur les mooc pour les pro

"Inspirée par la révolution des MOOCs - Massive Open Online Courses – notre protocole pédagogique a été développé avec le support des laboratoires de recherche de l'École Polytechnique de Lausanne', explique Jean-Marc Tassetto, et cofondateur de Coorpacademy. "Notre formation en ligne couvre tous les aspects de la Culture Digitale en 14 disciplines, avec 1.700 questions et 210 cours vidéo de quelques minutes. Le parcours de formation est très flexible. Il s’adapte au niveau de connaissances de l'apprenant et du temps disponible. Les programmes sont naturellement accessibles aussi bien sur ordinateur que sur tablette et mobile".

 

Coorpacademy a signé avec la CCI région Nord, le premier contrat avec une institution consulaire. La société a été créée en juillet 2013, par Frederick Benichou (ancien directeur de la web agency Planète), Arnauld Mitre et Jean-Marc Tassetto (tous deux anciens cadres de direction chez Google France). "Nous sommes une société technologique spécialisée dans les MOOC B2B', tient à souligner Jean Marc Tassetto. Présente à Lausanne et Paris, Coorpacademy compte 40 salariés et affiche 200.000 apprenants issus de sociétés comme Schneider, Renault Engie, Pernod Ricard ou SFR.

 

Patron conquis

"J’ai suivi cette formation en ligne. Demain, je vais y inscrire mes 16 collaborateurs et 7 apprentis", s’enthousiasme Jean Maurice Morque, le directeur général de la société Crouzet, une société de conception et d’agencement de mobiliers et espace de travail pour professionnels basée à Roubaix (Nord). "Je suis ingénieur de formation, mais je suis conscient de mes lacunes. Je reconnais que j’ai appris bien des choses. Aujourd’hui, je comprends mieux le monde du digital. C’est absolument fondamental pour mon activité. Nos clients sont des entreprises du numérique. Pour répondre à leurs demandes, j’avais besoin de connaitre leur technologie, leur culture du digital, le multi écrans, les méthodes de gestion de projets dites "Agiles", ou encore le mode collaboratif » commente Jean Maurice Morque.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale