Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Dalkia expérimente la thermographie par drone

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La société Dalkia, filiale d’EDF, a testé l’utilisation d’un drone équipé d’une caméra thermographique pour réaliser un relevé sur un réseau de chaleur urbain. Satisfait des résultats, la société réfléchit à généraliser la pratique à grande échelle.

Dalkia expérimente la thermographie par drone
Dalkia expérimente la thermographie par drone © David Rodriguez Martin - Flickr - CC

Fin mai, la société de services à l’énergie Dalkia a expérimenté pendant deux jours l’utilisation d’un drone grand public, équipée d’une caméra thermographique, pour surveiller les effets de la corrosion sur son réseau de chaleur à Mazamet (Tarn). Cette solution a permis de remplacer des moyens plus lourds tels que l’hélicoptère ou l’avion "dont l’utilisation ne répond pas toujours à nos besoin de flexibilité", décrit Bertrand Guillemot, Directeur Adjoint Innovation chez Dalkia.

 

"La phase de test a été très satisfaisante", décrit le responsable. Les images obtenues étaient d’une bonne qualité et la météo – un vent de 30 km/h en milieu urbain – n’a pas été un obstacle, décrit-il. Pour Dalkia, cette phase d’expérimentation était aussi un test administratif  puisqu'il a nécessité le passage par toutes les démarches d’autorisations de vol.

 

Une stratégie plus globale fin 2015

 

Les équipes de Dakia réfléchissent maintenant au moyen de développer de tels outils à l’échelle industrielle. Il s’agirait de surveiller les 300 réseaux de chaleur du groupe, mais aussi de réaliser des études thermographiques de bâtiments. Une stratégie en ce sens devrait être présentée en fin d’année.

 

L’idée n’est pas que le drone remplace les outils à haute altitude et au sol. Mais il viendra en complément de ces derniers selon un optimum économique. Dalkia n’envisage pas une intégration des compétences de pilotage, préférant, pour l’heure, le recours à des sociétés tiers. "Nous n’avons pas vocation à dire comment manier l’engin mais à définir des stratégies pour mieux l’utiliser", explique Bertrand Guillemot.

 

L’utilisation de drones pour la maintenance préventive fait feu de tout bois. Le Réseau de Transport Electrique (RTE) l’a déjà expérimenté sur plusieurs installations pour ses lignes électriques aériennes. D’ailleurs, la maison-mère de RTE et Dalkia, EDF, développe une cellule drone au sein de sa direction technique, afin de définir les meilleures applications possible de ces engins. La SNCF s’est alliée à l’Onera pour développer de telles solutions de surveillance. Engie a de con côté rejoint le capital de Redbird, opérateur de drones civils. Même Nokia en déploie pour étudier la performance des réseaux télécoms...

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale