Actualité web & High tech sur Usine Digitale

De la bulle au krach, le phénomène Bitcoin

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La bulle spéculative autour de la monnaie virtuelle Bitcoin a permis le 9 avril d'atteindre un taux de change de 266 dollars (environ 203 euros). Depuis, la bulle a éclaté, et la monnaie a perdu près de 70 % de sa valeur.

De la bulle au krach, le phénomène Bitcoin
De la bulle au krach, le phénomène Bitcoin © Adam Crowe - Flickr - C.C

La monnaie virtuelle a le vent en poupe. Créée en 2009, Bitcoin a provoqué une bulle spéculative sans précédent cette semaine, laissant les meilleurs analystes financiers K.O.

Le 9 avril, le cours du bitcoin dépasse les 200 euros. Un record absolu pour cette monnaie électronique jusque-là restée confidentielle. Pour exemple, le 7 février 2011, 1 bitcoin ne dépassait pas 4,15 euros. Mais depuis l'automne 2012, son cours n'a cessé de monter. Point d'orgue de cette ascension, la récente crise chypriote, qui a permis l'envol du bitcoin, devenu valeur refuge dans un contexte de fermetures temporaires des banques et des craintes d'une taxe sur les dépôts sur l'île.

Un envol spectaculaire, digne des succès fulgurants engendrés par l'économie internet, avec notamment une augmentation du cours de plus de 400 % entre les mois de janvier et de mars 2013.

Mais dès le 10 avril, avec les mouvements simultanés d'un trop grand nombre d'utilisateurs, la bulle spéculative éclate. "Nous n'avons pas été victime d'un DDoS (attaque informatique par déni de service, ndlr), mais de notre propre succès", a tenté de justifier Mt. Gox, la place d'échange de bitcoins, dans un communiqué, alors que les rumeurs de cyberattaque commençaient à faire le tour de la toile.

"La quantité prodigieuse de nouveaux comptes ouverts les derniers jours et le nombre d'échanges a eu un impact négatif sur l'ensemble du système en provoquant de gros ralentissements", poursuit-il.

Entre le 9 et le 10 avril, face à l'afflux de connexions sur la plateforme d'échanges et à la saturation du système, les investisseurs ont commencé à paniquer, à vendre leurs bitcoins en masse. Selon Satoshi Nakamoto, le créateur de Bitcoin, "un gros investisseur a décidé de vendre en fin d'après-midi et a provoqué une panique".

Selon un article de 20minutes.fr, investir dans le bitcoin est un pari risqué, plusieurs portefeuilles virtuels ayant été piratés. L'équivalent de 250 000 dollars a été dérobé en septembre dernier par un hacker sur le marché BitFloor.

Après la phase d'euphorie, puis l'éclatement de la bulle, bientôt un retour à la tendance ?

Elodie Vallerey

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale