Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Deezer lève 100 millions, GM et Maven, Hollande et Macron… ce qu'il ne fallait pas louper cette semaine

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le français Deezer vient de conclure une levée de fonds de 100 millions d'euros, François Hollande ne joue pas la carte numérique dans son plan d'urgence pour l'emploi, General Motors se muscle dans l'autopartage avec sa nouvelle marque Maven… Retrouvez dans ce petit pense-bête les actus à côté desquelles il ne fallait pas passer cette semaine.

Deezer lève 100 millions, GM et Maven, Hollande et Macron… ce qu'il ne fallait pas louper cette semaine
Deezer lève 100 millions, GM et Maven, Hollande et Macron… ce qu'il ne fallait pas louper cette semaine © Sarah Sermondadaz

La bonne nouvelle de la semaine

Le service de streaming musical français Deezer a levé 100 millions d’euros. Il compte s’en servir pour lutter contre son concurrent historique Spotify et le nouvel entrant de poids, Apple. Le groupe compte renforcer son service actuel, mais pourrait aussi s’immiscer dans des offres à medias multiples, chez Amazon ou Netflix.

 

Les actus clefs

- Le numérique absent du plan contre le chômage... mais pas de Pôle emploi

Aux vieux maux les vieux remèdes. Lors de ses vœux aux acteurs économiques, ce 18 janvier, François Hollande n'a pas abattu la carte numérique dans son plan d'urgence contre le chômage.

 

De son côté Pôle emploi a signé, le 21 janvier, un partenariat avec l'organisation à but non lucratif Bayes Impact pour utiliser le big data et mieux orienter les chômeurs dans leurs recherches.

 

- GM crée une marque dédiée à l'autopartage et rachète un concurrent d'Uber

Au sein de General Motors, les initiatives dédiées à la voiture connectée et aux nouvelles mobilités (auto-partage, covoiturage) seront regroupées au sein de la marque Maven a annoncé le géant américain de l'automobile. Il vient également de racheter la technologie de la start-up de covoiturage californienne SideCar, qui avait fermé boutique fin décembre, après avoir investi un demi-milliard de dollars dans Lyft.      

 

- Airbus Group investit dans Local Motors et s'associe à Uber

Airbus Group est conscient du besoin impérieux qu'ont les grands industriels de toujours rester à la pointe de l'innovation. Pour ce faire, le groupe européen vient d'inaugurer un fonds de capital-risque et un centre d'innovation au cœur de la Silicon Valley. Il annonce un premier investissement dans Local Motors et un partenariat avec Uber.

 

- Davantage d'écosystèmes thématiques French Tech

Si les métropoles French Tech affichent complet jusqu'en 2018, la mission French Tech veut renforcer le nombre d'écosystèmes thématiques. Les candidatures sont ouvertes jusqu'en avril 2016.

 

- Le gouvernement japonais veut sauver Sharp des griffes de Foxconn

Affolé par les manœuvres du géant taïwanais Foxconn pour le rachat de Sharp, le gouvernement japonais pousse pour une solution de sauvetage nationale impliquant le fonds souverain INCJ. Mais ce plan implique l’amputation des écrans LCD, l’activité emblématique du groupe nippon en difficulté.

 

L'édito de la semaine

Alors que sa première loi était passée au forceps, à grand coup de 49.3, voici la seconde loi Macron éparpillée façon puzzle dans des amendements ajoutés à la va vite à la loi pour une république numérique d'Axelle Lemaire et dans les futures lois Sapin et El Khomri. C'est bien dommage...

 

La personnalité de la semaine

Vendredi 15 janvier s'est tenu à Paris, au siège de l'OCDE, une rencontre des ministres du Travail des pays membres. Chercheurs, syndicalistes et politiques ont esquissé leur vision de l'avenir du travail à l'heure de la mondialisation et de la numérisation. A cette occasion, le secrétaire d'état au Travail des Etats-UnisThomas Perez a accepté de répondre aux questions de L'Usine Digitale et de L'Usine Nouvelle.

 

Une interview à l'américaine évidemment : dix minutes très pro entre deux portes. Top chrono. Mais suffisament pour qu'il nous explique qu'Outre-Atlantique, l'important est de laisser l'innovation se développer avant de légiférer sur les protections pour les salariés et les contributeurs de ces acteurs émergents.

 

Nous y étions

Rebecca Minkoff, Bonobos, Best Buy…  A l'occasion du Retail's Big Show, le grand rendez-vous des distributeurs organisé à New York du 17 au 20 janvier, L'Usine Digitale s'est rendue dans ces boutiques connectées qui réinvente la distribution, en plaçant des robots et des écrans dans les rayons, pour permettre à leurs vendeurs d'être à 100% à l'écoute du client.

 

Le dossier de la semaine

Le CES 2016 a laissé entrevoir un début de tendance prometteuse : l'intégration de plus d'intelligence artificielle dans les objets connectés, pour leur permettre de comprendre leur environnement et penser (presque) comme un humain. Une évolution rendue possible par les progrès de la synthèse vocale, de la vision par ordinateur, du calcul dans le cloud, du machine learning.... De quoi envisager un nouveau type de rapport avec des objets vraiment intelligents.

 

LA VIDÉO DE LA SEMAINE

Démonstration de son savoir-faire logiciel, Intel a décroché avec le projet Drone 100, le record du plus grand nombre de drones volant simultanément  au Livre Guinness des records. Ils ont effectué un ballet aérien dans le cadre d'un spectacle son et lumière à l'aérodrome de Flugplatz, en Allemagne. Les appareils, contrôlés par des ordinateurs équipés d'un logiciel Intel dédié, ont éclairé le ciel nocturne au rythme de la symphonie n°5 de Beethoven. Le spectacle, élaboré en collaboration avec Ars Electronica Futurelab, s'est déroulé en novembre dernier, mais Intel en avait gardé le secret jusqu'à sa conférence d'ouverture du CES.

 

 

Les tribunes de la semaine

Mort du mot de passe, Chip-to-cloud, délégation de gestion aux utilisateurs... En 2016, telles sont les trois tendances technologique de la sécurité pour l'Internet des objets selon Lasse Andresen, directeur général des technologies chez ForgeRock. Ces objets intelligents ont aussi des droits (et des devoirs) légaux, comme le souligne Isabelle Cantero, juriste, responsable du pôle vie privée et sécurité de l’information, Caprioli & Associés, société d’avocats. 

 

Retrouvez aussi le bilan industriel de la semaine de L'Usine Nouvelle

PUBLICITAS

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale