Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Déjà 15 "Ecoles régionales du numérique" en Occitanie, et ce n’est pas fini

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Mende, Lunel, Pamiers, Auch, Saint-Gaudens, Cahors, Lourdes, Rodez... Pas forcément des territoires où l’on s’attend à trouver des écoles du numérique. Pourtant, des promotions de développeurs web / logiciels s’y installent et sont renouvelées. À l’initiative du réseau, la région Occitanie assume 100% des frais pédagogiques.

Déjà 15 Ecoles régionales du numérique en Occitanie, et ce n’est pas fini
Déjà 15 "Ecoles régionales du numérique" en Occitanie, et ce n’est pas fini © Marie Frédéric - Région Occitanie

Quatre formations de développeurs web/applications mobiles labellisées "Ecoles régionales du numérique" (ERN) démarrent en Occitanie cet automne 2017 : le 31 octobre à Moissac en Tarn-et-Garonne, le 2 novembre à Pamiers en Ariège, le 6 novembre à Cahors dans le Lot et le 13 novembre à Rodez en Aveyron. L’appel aux candidatures vient tout juste d’être lancé pour alimenter les quatre promotions. Toutes ces formations certifiantes de niveau Bac +2 de 10 mois (1200 heures en centre et 350 heures en entreprise) concernent des promotions de 15 personnes.

 

Au moins une session par département

Avec les 11 sessions déjà lancées - celle de Carcassonne est inaugurée ce 6 septembre - 15 Ecoles régionales du numérique couvriront l’Occitanie fin 2017. Cela permet à la région d’atteindre son objectif affiché d’une formation par département (elle en compte 13). Le montage d’une ERN est original : la région prend en charge 100% des frais pédagogiques et a programmé 2,2 millions d’euros pour assurer les 15 sessions de 2017. Elle choisit aussi l’organisme de formation (Simplon intervient dans plusieurs sites). A chaque fois, elle retient un partenaire local : le plus souvent une intercommunalité, telles le Grand Cahors ou le Grand Rodez, parfois une ville (Lourdes, Lunel) voire un département (en Lozère), sélectionnés après des "appels à manifestation d’intérêt". Rôle de ces partenaires : mettre à disposition des locaux et une connexion Internet.

 

Nouvelle chance pour "décrocheurs" et chômeurs

Le public ciblé par l’Ecole régionale du numérique ? Des jeunes et moins jeunes "ni-ni", c’est-à-dire ni en formation ni en emploi, sans qualification requise. Des "décrocheurs de l’école ou de la vie", note Nadia Pellefigue, vice-présidente de la région Occitanie au développement économique et à l’innovation. La région souhaiterait la parité femme-homme dans les ERN, mais le numérique a encore du progrès à faire : la part des femmes culmine à 25% pour l’instant.

 

78 % de sorties "positives"

Selon le bilan des premières promotions 2015-2016, 78 % des personnes formées dans une Ecole régionale du numérique ont obtenu une sortie "positive", dont 64% embauchés en CDI ou en CDD de plus de 6 mois. "Le besoin des entreprises est là. Plus de 90 % des métiers vont avoir besoin de compétences numériques", lance Nadia Pellefigue. Ces résultats ont même amené le conseil régional à intégrer les critères de l’Ecole régionale du numérique dans l’ensemble des formations numériques visant les demandeurs d’emploi. Nadia Pellefigue fait l’addition : "700 personnes seront formées aux compétences numériques en 2017".

Pour la présidente de la région Carole Delga, "le taux de satisfaction est très fort, du côté des apprenants comme des entreprises. Ces formations seront pérennisées et nous travaillons à un nouvel appel à projet pour dépasser les 15 formations existantes."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale