Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Depuis Bordeaux, Dr santé veut moderniser la relation entre médecin et patient

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Leader français des logiciels de gestion dédiés aux vétérinaires avec Dr Veto, la société bordelaise Calimaps se lance à l’assaut du marché des médecins généralistes

Depuis Bordeaux, Dr santé veut moderniser la relation entre médecin et patient
Dr santé veut moderniser la relation entre médecin et patient

Il y a quelques jours, Antoine Villalobos, le patron de l’entreprise bordelaise Calimaps a lancé son application "Dr Santé" pour smartphones et tablettes avec de fortes ambitions : devenir leader du marché des logiciels pour médecins généralistes. Cet informaticien, passé par Nortel Networks, dans les télécommunications, entend faire la différence avec Hellodoc, l’actuel logiciel numéro un du secteur, avec une ergonomie soignée et une meilleure expérience utilisateurs.

 

Le design de "Dr Santé" ressemble à celui de Windows 10 et toutes les touches sont tactiles. Les fonctionnalités, quant à elles, sont multiples : gestion du dossier médical, des télétransmissions avec la sécurité sociale, de la comptabilité, de l'agenda, modèles d'ordonnances... Pour un prix compris entre 384 et 576 euros, selon les options.

 

Objectif : 2 000 abonnements par an

Le logiciel est couplé avec l’application médecin, qui lui permet de converser avec le patient, de prendre une photo pour un diagnostic ou encore de consulter son agenda. L’application patient, qui est gratuite, permet quant à elle de prendre rendez-vous depuis un mobile, d’enregistrer des mesures, voire de signaler des effets secondaires sur des médicaments.

 

Pour faire connaître son logiciel, Antoine Villalobos a noué des partenariats avec plusieurs acteurs du secteur : Mondocteur.fr, Medsys... "J'espère avoir 2 000 abonnements par an", lâche-t-il. La cible est large. La France compte 69 000 médecins libéraux. Aujourd’hui, Dr Santé fait travailler 5 personnes. "D'ici trois ans, nous serons 17 ingénieurs de développement et techniciens support de plus", ajoute-t-il, très confiant.

 

Reproduire le succès de Dr Veto

Antoine Villalobos espère connaître le même succès qu’avec son premier logiciel, Dr Veto, conçu pour faciliter la gestion (comptabilité, agenda, modèles d'ordonnances...) d'un cabinet de vétérinaires. Lancé en 2011, il a été repéré dès l’année suivante par Alcyon, grande centrale d'achat pour les vétérinaires, qui est entré au capital de la société.

 

Ensemble, ils créent une joint-venture, Hubvet SAS, et rapidement Dr Veto devient leader en France. Aujourd'hui, 6 000 vétérinaires l'utilisent. La société qui emploie désormais 12 collaborateurs tous en CDI et à plein temps à Bordeaux.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

à la une

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale