Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Des "smart glass" pour les "drive" ? Bull y travaille !

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Bull vient de lancer son premier concours de l’innovation. Une compétition interne (à laquelle L’Usine Nouvelle est associée) qui a permis de sélectionner trois projets sortant des sentiers battus. Le gagnant cette année est le projet Visual Pro, porté par Franck Dale, un concept de smart glass pour zone logistique.

Des smart glass pour les drive ? Bull y travaille !
Bull n'utilisera pas les Google glass mais des © Flickr CC - Giuseppe Constantino

Se repérer dans les méandres des "drive" ou des entrepôts logistiques sans avoir l’impression de jouer à la bataille navale ? Ce sera bientôt possible grâce à la solution mise au point par Franck Dale, le premier lauréat du concours interne d’innovation de Bull, auquel est associé L'Usine Nouvelle. Son projet, baptisé "Visual Pro", est simple : il veut se servir des "smart glass" pour guider dans les linéaires les préparateurs de commande. Ce nouveau "device" permettra de guider les opérateurs dans les méandres des entrepôts à la manière d’un GPS indoor.

Des smart glass "made in France"

Selon Franck Dale, Visual Pro va permettre d’améliorer la qualité des commandes et apportera plus de flexibilité dans l’agencement des linéaires. "Mon objectif n’était pas de réinventer un système complet de géolocalisation, confie Franck Dale, ingénieur chez Bull dans la division Intégration France. Cela aurait été trop onéreux." Il s’est donc appuyé sur des technologies éprouvées pour développer sa solution. Les smart glass seront de fabrication française. Et, pour géolocaliser les préparateurs, l’ingénieur utilise des composants technologiques innovants, des algorithmes de 3D temps réel et les capteurs d’inertie présents dans les devices électroniques. "L’un des problèmes, c’est la gestion topographique des lieux. Avec notre solution, notre "géolocaliseur" est capable de se repérer même quand tout l’agencement a été changé", assure le concepteur.

Sur la partie technologique, nous n’en saurons pas plus pour l’instant. Philippe Vannier, le PDG de Bull qui a remis un chèque de 15 000 euros à Franck Dale pour cette invention, entend développer en interne ces smart glass de la logistique. Une série de brevets sont en train d’être déposés. Un premier test grandeur réel aura lieu dans l’année. Sans doute dans un drive. Bull estime pouvoir diviser par 5 le temps nécessaire à la réalisation des commandes. Mais le marché s’avère beaucoup plus large que la grande distribution. Ces smart glass pourraient se révéler fort utiles dans les centres de stockage de données, dans le domaine médical et dans les usines d’assemblage… Ce serait en tout cas une belle solution pour réduire la charge mentale des ouvriers contraints de gérer une diversité croissante sur les lignes de production.

Thibaut De Jaegher

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale