Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Développeur web chez Infopro Digital, pourquoi pas vous ?

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Métiers

Chez Infopro Digital depuis 2008, Pascal Mercier encadre aujourd’hui une vingtaine de développeurs au sein de la DSI web. Toujours à la recherche de nouveaux talents, il nous décrit son développeur web idéal.

Métiers
Développeurs chez Infopro Digital

3 raisons de devenir développeur web chez Infopro Digital

 

1 / Travailler sur des projets variés à plus d’un titre

Sachant que la « Digital Factory » (le petit nom de l’équipe de développement web d’Infopro) composé d’une vingtaine de développeurs, a plus de 200 projets à son actif, chacun est amené à travailler sur des sujets variés. A la fois sur la nature des produits : sites médias ou d’e-commerce, projets e-crm, bases de données ou applicatifs métier… Mais aussi sur les nombreux secteurs d’activités couverts par Infopro Digital (automobile, industrie, assurance, BTP, collectivités locales, distribution…). En revanche, si vous aimez changer régulièrement de société, faites demi-tour ! L’équipe technique connaît un turn-over quasi nul : une seule démission en 7 ans, un déménagement pour suivre sa conjointe en mutation...

 

2 / Intégrer une équipe diverse et ouverte

Juniors ou profils confirmés, diplômés d’écoles d’ingénieur et d’informatique ou autodidactes complets, développeurs « pur et dur » ou lead dev’… Tous les profils sont les bienvenus ! Cette diversité dans l’équipe est d’ailleurs devenue une caractéristique que nous cultivons. Nous sommes à mille lieues de l’image d’Epinal des « ingénieurs informaticiens ». Par exemple, nous visons la parité hommes/femmes, et ce depuis le début de notre aventure. Actuellement, nous recherchons particulièrement des experts PHP (LAMP), MySQL, MongoDB, Solr, Symfony et Redis.

 

3 / Etre un « développeur » à l’esprit d’équipe

Si les compétences techniques peuvent s’acquérir ou s’approfondir sur place, le savoir-être est la qualité prioritaire pour intégrer l’équipe de Pascal Mercier. Pour lui, cette notion de base regroupe plusieurs savoirs :

  • Savoir réfléchir.
  • Savoir prendre du recul, notamment en période de stress.
  • Savoir se remettre en question en permanence, condition nécessaire pour progresser, au risque de devenir obsolète.
  • Savoir cultiver l’esprit d’équipe : tout le monde travaille ensemble, partage ses connaissances et s’entraide.

 

En contrepartie, la Digital Factory applique ces 4 règles d’or :


r39L3_#1={V}1rr0r1|\|6::$

Votre rémunération sera le juste miroir du marché, mais surtout de vos compétences et de vos réalisations.

 

R3g[_3_#2=b4@\/0_3>

Vos exploits seront partagés et vous serez mis en valeur pour la qualité de votre travail.

 

R&6L€_#3=|_|pGr4d3

Vous serez maintenu au meilleur niveau en accédant aux dernières technos : NodeJS, Hadoop, AngularJS, PHP7 …

 

®gL3_#4=d3<()/V[\]3><10n

Vous serez invité à « déconnecter » à chaque fin de projet qui sera dignement fêtée. Mais aussi lors de batailles improvisées de Nerf (après 18 h !), ou lors de nos soirées LAN du 1er vendredi de chaque mois : gaming, musique, tricot et autres activités surprenantes loin des claviers.

3 questions à… Fabienne Riou, directrice commerciale et projets grands comptes du Pôle Automobile

 

1 / En quoi consiste votre job ?

Nous sommes des producteurs de solutions logiciels intégrant des bases de données techniques à destination des professionnels de l’Automobile. Nous sommes leur partenaire business car nous analysons leur besoin, leur métier… et les aidons à développer leur activité grâce à la mise en place d’outils ou de services adaptés.

 

2 / Justement, quels nouveaux outils sont apparus grâce au digital ?

Depuis toujours, ETAI fournit des catalogues aussi exhaustifs que techniquement pointus aux professionnels de l’Automobile. Le passage du papier au digital a ouvert le champ des possibles en matière d’accès, d’exploitation et de réutilisation des données grâce à tout un panel de nouveaux outils : sites web, e-newsletter ciblées, bases de données, logiciels… Si nous avons développé de nombreuses briques techniques, notre approche client reste orientée « sur mesure », pour répondre parfaitement à leurs besoins.

 

3 / Comment travaillez-vous avec les équipes IT ?

Nous avons compris il y a déjà très longtemps qu’il fallait rompre avec l’archaïque approche « client / fournisseur ». Et ce pour trois raisons. Primo, garantir un esprit d’équipe fort avec un objectif unique : la satisfaction de nos clients. Deuzio, limiter le nombre d’itérations internes avant de se comprendre, et donc le temps passé par les équipes. Tertio, pour bénéficier de l’expertise digitale des uns et des connaissances métiers des autres, en impliquant tout le monde dès la conception. Bon, je ne cache pas qu’il faut parfois mettre de l’huile dans les rouages (rires), mais chaque jour nous prouve que cette approche est la bonne.

 

A lire aussi

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale