Usine Digitale

Dreambox : des imprimantes 3D à tous les coins de rues

Par -

A lire sur le même sujet

Trois étudiants américains ont réalisé un prototype d'imprimante 3D destiné à l'usage en libre-service. Ce projet pourrait aider à rendre accessible un service qui, pour le moment, reste trop cher et dont les délais sont trop longs pour le grand public.

Depuis l'avènement de l'impression en trois dimensions, les spécialistes du secteur prévoient une démocratisation des imprimantes 3D qui devraient devenir de plus en plus accessibles en matière de taille et de coûts.

Grâce à trois étudiants de l'Université de Berkeley en Californie, David Pastewka, Ricard Berwick et Will Drevno, cet objectif se rapproche. Les trois américains ont réalisé le prototype d’une borne en libre-service capable d’imprimer un objet en 3D à partir de n’importe quel modèle, la Dreambox.

Le but de ces jeunes entrepreneurs : faciliter l’accès à l’impression 3D tout en réduisant les coûts et les délais de fabrication. Grâce à cette machine, n’importe quel utilisateur peut programmer une impression, en utilisant un format compatible depuis une clé USB ou en choisissant parmi les modèles préconçus personnalisables.

Une fois l’impression terminée, un sms est envoyé à l’utilisateur. Il ne lui reste plus qu’à se rendre à la borne la plus proche et entrer le code permettant d’ouvrir un casier où se trouve l’objet en question.

Pour le moment, la Dreambox n’est qu’un prototype. La question du prix et des délais de conception ne sont pas connus, mais les trois étudiants espèrent trouver des investisseurs prêts à les aider pour lancer la production de leur machine et des bornes dans tous les Etats-Unis.

Elena Bizzotto

Partagez l’info :

Publicité

Réagissez à cet article

Error pseudo!

Error Email!

Error Captcha!

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus