Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Ecosystèmes thématiques French Tech : Dijon a de l'appétit

| mis à jour le 15 mai 2016 à 14H00
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Nous poursuivons notre tour de France des candidatures aux réseaux thématiques French Tech. Près de 200 entreprises et organismes se sont mobilisées le mercredi 16 mars pour promouvoir un label French Tech à la sauce bourguignonne et franc-comtoise.

Ecosystèmes thématiques French Tech : Dijon a de l'appétit
Ecosystèmes thématiques French Tech : Dijon a de l'appétit

A lire aussi

Huawei, Seb et l'Institut Mines-Télécom veulent comprendre le désamour pour les objets[…]

Huawei, Seb et l'Institut Mines-Télécom veulent comprendre le désamour pour les objets connectés

Baptisé Food Tech, l’écosystème qui postule au label French Tech sera axé sur la nutrition, la santé, la sécurité et les nouveaux usages alimentaires. Le terreau est d’autant plus fertile dans cette nouvelle région que sa capitale Dijon réalise une des quatre cités de la gastronomie et  accueille le pôle de compétitivité Vitagora dédié à ces thématiques.

 

SEB en locomotive

Le dossier commence à prendre du poids avec comme locomotive la société Seb, pionnière en matière d’appareils de cuisson connectés. "Nous travaillons à plus de visibilité pour réunir les nombreux acteurs qui intègrent le numérique dans leur stratégie de développement", indique Xavier Boidevezi, directeur du développement digital à la Seb. Quelques pépites se distinguent déjà comme Novolyze (sécurisation des process alimentaires), R-Tech Œnologie (tonneaux à vin connecté), CEN (évaluation des dispositifs médicaux digitaux)…

 

tirer la filière agro locale

Autre atout, les nombreux pôles de recherche et les différentes filières de l’agroalimentaire, du vin, de la restauration, ainsi que celle du numérique, sont depuis longtemps bien structurés pour faire émerger de nouveaux talents dans un incubateur et un accélérateur encore à naître. "Notre objectif est aussi de rayonner à l’international pour favoriser des implantations étrangères", ambitionne Xavier Boidevezi.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale