Actualité web & High tech sur Usine Digitale

EikoSim, la start-up qui revisite la simulation numérique

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Issue de l’ENS Cachan, la start-up Eikosim utilise une technologie de corrélation d’images numériques pour faire converger plus facilement simulation numérique et essais physiques. La SATT Paris-Saclay va l’aider à financer l’industrialisation de sa solution.

EikoSim, la start-up qui revisite la simulation numérique
EikoSim, la start-up qui revisite la simulation numérique

Issue du projet Medicine piloté par l’ENS Cachan, la start-up EikoSim va bénéficier d’un investissement de la SATT Paris-Saclay. Elle développe une technologie de rupture permettant de faire converger la simulation numérique et les essais mécaniques.

 

La technologie à la base du projet de recherche Medicine permet, sur la base de corrélation d’images numériques, de caractériser les essais physiques afin de ramener la simulation numérique au plus proche de l’essai physique et d’optimiser ses paramètres. Cette technologie a été développée notamment au Laboratoire de mécanique et technologie (LMT), unité mixte de recherche (UMR) de l’ENS Cachan et du CNRS, et est en rupture avec les technologies habituelles de traitement d’images.

 

La start-up EikoSim, qui valorise ces travaux de recherche, a été créée par deux scientifiques ayant une expérience confirmée grâce aux travaux déjà réalisés pour des partenaires industriels : Renaud Gras et Florent Mathieu, tous deux normaliens et post-doctorants à l’ENS Cachan. 

La suite de l’article sur le site Industrie et Technologies

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale